Le forum d'Hysdrit est une plateforme servant d'externe à la partie du JdR Anima, basé sur une création originale.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 9.1 - Histoire de Tramontain

Aller en bas 
AuteurMessage
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 699
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Chapitre 9.1 - Histoire de Tramontain   20/04/18, 10:21 am

Lignée de Tramontain
Grangdorh, (-1049, -1012) Règne =0 années. Chef de guerre barbare.
Tramontus I, (-1028, -987) R =13. Unis les peuples barbares, base de l'Empire.
Jorgrüm I, (-1008, -964) R =23. Continue le travail de son père avec peine...
Brüngléon I, (-986, -920) R =44. L'Empire se stabilise sous son long règne.
Arkthélos I, (-957, -910) R =10. Premier empereur assassiné.
Narmund I, (-932, -887) R =23. Développe la capitale, irrigue de grands murs.
Mordhéllar I, (-906, 826) R =61. Crée les lois et codes de l'Empire. Adoré.
Tramontus II, (-842, -799) R =27. Petit fils de Mordhéllar. Quitta rarement son trône, il y mourra d’ailleurs.
Carthélok I, (-820, -757) R =38. Empereur mou et peu apprécié.
Orbéllos I, (-792, -752) R =5. Reconnu pour son amour du sang et des femmes.
Varséllys I, (-770, -710) R =42. Plus sage et pacifique que ces prédécesseurs.
Boronthar I, (-738, -701) R= 9. Mort empoisonné dans son palais.
Hektéon I, (-715, -664) R =35. Roi faible, Controller par la noblesse.
Géromund I, (-679, -630) R =34. Fais une purge massive des nobles coupables.
Arkthélos II, (-649, -624) R=6. Roi guerrier, meurs sans enfant.
Irmantus I, (-643, -584) R=40. Frère cadet d'Arkthélos, excellent gestionnaire.
Tramontus III, (-610, -576) R=12. Mort en déboulant des escaliers.
Tramonys I, (-590, -527) R=49. Grand stratège, il planifia maintes victoires.
Dardanos I, (-562, -511) R=16. Consolide les acquis de son père.
Ernéghor I, (-530, -475) R=36. Empereur oisif, peu d'action sous son règne.
Prothélydar I, (-499, -441) R=34. Grand musicien, guerrier moyen...
Vorond I, (-471, -431) R=10. Mauvais musicien, mauvais guerrier, mauvais roi...
Morébor I, (-452, -399) R=32. Violent, tue son père et reprend la guerre ouverte.
Morthélak I, (-427, -390) R=9. Tel père, tel fils… meurt au combat.
Rhogdüm I, (-408, -350) R=40. Domination Tramontaine sur le continent.
Wargéon I, (-377, -333) R =17. La violence et les crimes escaladent sous lui.
Arméllak I, (-353, -303) R=30. Calme les choses un peu, aide la population.
Géromund II, (-329, -290) R=13. Vide les coffres pour ses propres plaisirs.
Narmund II, (-311, -280.) R=10. Tente de redresser les finances. Très malade.
Tramonys II, (-307,-265) R=15. Frère de Narmund, continue ses projets.
Ukthaurus I, (-300, -251) R=14. Frère des deux autres, stabilise le trésor.
Doregor I, (-270, -230) R=21. Fils d'Ukthaurus, reprend le combat et se fait tuer.
Marvéon I, (-251, -199) R=31. Bon roi… peu aimé pour ses taxes.
Tramonthar I, (-225, -190) R=9. Meurs au combat sans enfants.
Gardokar I, (-219, -180) R=10. Frère de Tramonthar, meurs au combat.
Bramonkos I, (-219,-177) R=3 Frère jumeau de Gardokar, tué dans son lit.
Tramontus IV, (-199, -149) R=36. Fils de Bramonkos. Monarque prudent et bienveillant.
Térébor I, (-179, -130.) R=19. Un des Empereur les plus cruels...
Bradomir I, (-150, -125) R=5. Pas beaucoup plus gentil que son père…
Dragovid I, (-152, -118) R=7. Frère de Bradomir, doit calmer le peuple colérique.
Arméllak II, (-132, -90) R=28. Fils de Dragovid, grand explorateur.
Térébor II, (-105, -60) R=30. L'Empire connait quelques difficultés sous lui.
Gardokar II, (-86, -39) R=21. Père de Mordhéllar II et de Garderick le Bâtard.
Mordhéllar II, (-61,) R=39. Dernier Empereur officiel de Tramontain. Emprisonné. Il adorait les duels, il n’en perdit qu’un seul.
Raméllor, (-24, -1) Fils unique de Mordhéllar II. Tué vers la fin de la Guerre. Reconnu pour sa beauté et son sens de la justice.
Garderick Lamefer le bâtard (0 - aujourd'hui) R=40 Frère bâtard de Mordhéllar II, Général du nouveau gouvernement.
Janice Lamefer (-19 – aujourd’hui) Fille unique de Garderick Lamefer.

L’histoire de Tramontain
Voilà plus de mille ans, la géographie du continent d'Hysdrit était bien différente qu'elle ne l'est sur les cartes actuelles. En effet, les grandes nations n'existaient point encore, des petits villages et groupes de personnes, barbares, fermiers et autres occupaient les terres. Il en était de même pour les terres du présent Empire Tramontain.

Dû à sa grande superficie, à son relief avantageux et à son climat tempéré, plusieurs peuples se faisaient continuellement la lutte pour occuper les meilleurs endroits disponibles sur le territoire alors sans nom. Cela dura des centaines d'années, parfois une tribu de barbares prenait l'avantage pour ensuite une décennie plus tard se faire chasser par un adversaire plus coriace. Ce fût ainsi jusqu'au moment où Grangdorh, un homme immense, plus de 7 pieds, choses alors plutôt rares et sa tribu des Trae'Karh (qui se traduit plus au moins hommes du nord en vieux langage tramontain aujourd'hui perdu) se mirent à la conquête du territoire. Une à une les tribus tombèrent devant ce groupe d'hommes grands et forts, au teint pâle, aux yeux gris et cheveux sombres (Traits communs dans la lignée royale) qui semblait se battre de façon féroce, mais étrangement disciplinée, chose alors nouvelle pour l'époque.

Grâce à la rigueur, à sa force et à son charisme, le grand chef agrandis pendant une dizaine d'années les terres sous son contrôle. Mais il vint un jour ou Grangdorh qui se rendait seul dans une rivière avec sa monture (une bête énorme au pelage rouge comme le sang) fut attaqué par un groupe d'ennemi qui avait alors tendu une embuscade. Le choc fut terrible, tous les attaquants sauf un furent tués, mais le chef barbare tomba finalement. Lorsque ses fils apprirent la nouvelle, leur tristesse fut rapidement changée par un désir de vengeance, une soif encore plus grande de gloire et de conquête! L'ainé des fils, alors nommé Korbragh rassembla les hommes et attaqua tous les campements voisins, tuant les hommes et les vieillards, prenant les femmes et enfants pour être des esclaves. Cinq années après la mort de Grangdorh, aucune tribu n'osait se mesurer au Trae'Karh, mais il n'était pas en sureté pour autant, car le nouveau chef souhaitait compléter le plan de domination de ses terres.

Ainsi, douze années après le début de son règne en tant que chef de son groupe, Korbragh, maintenant âgé de 28 ans avait vaincu tous les ennemis sérieux et contrôlait un important territoire dont les terres riches et les rivières au centre des terres. Ses sujets se comptaient par milliers et nuls n'osaient défier son autorité. Mais la plupart des peuples conquis ne comprenaient par la langue d'origine des Trae'Karh, ainsi donc, Karbragh décida de mélanger le dialecte commun avec le sien et il prit le nom de Tramontus, et ses terres seraient celles de Tramontain, de sa langue trae munth, Hommes forts. D'ailleurs, cela fit quelques changements dans le cri de guerre des hommes, qui hurlaient le nom de leur souverain pour faire peur à leurs ennemis : TRAMONTUS! Avec le temps, cela devint simplement à crier le nom de leur terre pour montrer leur fierté et leur loyauté à leur seigneur. Ainsi aujourd'hui encore il n'est pas rare d'entendre un guerrier crier ou murmurer Tramontain pour faire trembler un ennemi ou pour redonner courage à un cœur défaillant.

Ainsi les victoires se suivirent une après les autres, la légende de Tramontus se créa. Mais finalement, après un règne de 13 ans en tant que Grand Chef de Tramontain et 25 en tant que Chef des Trae'Karh, Tramontus I le Conquérant s'éteint. Les Empereurs qui allaient lui succéder seraient nombreux et variés. Certains seraient adorés du peuple, d'autre détestés, d'autre seraient de grands guerriers, d'autre de grands stratèges, d'autre de grands ivrognes, mais toujours la lignée perdura, fils, frère, petit-fils, se succédant pour poursuivre la lignée royale, le sang puissant de Tramontus! Certains feraient les grandes fortifications autour de la Capitale pour la protéger contre tout assaut possible! D'autre, comme Mordhéllar I ferait un code de lois qui durerait plus de 800 ans, son règne sera d'ailleurs le plus long, durant 61 ans. Certains seraient assassinés, tomberaient au combat, décéderaient dans leur sommeil ou suite à un bête accident. Toujours un fils de Tramontain serait là pour guider le peuple. Cependant, aucune femme toutefois ne put s'asseoir sur le trône, les règles étaient claires! Seuls les enfants mâles contenaient la force et la volonté du Conquérant! Malgré tout, avec le temps les femmes purent se joindre aux forces armé, désireuse elles aussi de montrer leur force et de protéger leurs terres!

Au final, peu importe le monarque qui siégeait sur le trône, jamais le peuple de Tramontain n'oublia sa fierté, sa force et son désir de combat. Aujourd'hui encore, alors que les anciennes institutions se sont effondrées et que le trône est vide, les hommes et femmes de Tramontain sont toujours prêts à combattre pour leur idéal et pour protéger ceux qui leur sont cher... Ou seulement pour le plaisir de la chose, comme tous les hommes qui régnèrent sur les grandes plaines et rivières du centre d'Hysdrit pendant plus d'un millénaire...

«Au combat fils et filles de Tramontain... Pour tout ce qui nous est cher, battons-nous, la victoire est assurée par le sang qui coule dans nos veines! Tramontain!!» -Raméllor de Tramontain

La Garde Korantienne
Suite au trépas de l'Empereur Arkthélos I, Koranthor , frère cadet du nouvel empereur, Narmund I prendrait rapidement des mesures pour éviter ce genre de tragédie! Avec un cousin proche, le Comte Gamillius, le jeune Prince Koranthor chercha parmi les meilleurs guerriers de tout l'Empire. Noble ou pas, homme ou femme. Seuls le talent et la loyauté importaient. Ainsi il rassembla six candidats, Sir Frankfort Kolognus, Sir Bernhard Latraverse, Sir Mélénas de Tarine, Cassandra Largo, Dame Bianca de Borémont et Zackh Storyuz. Avec lui-même à leur tête et son cousin comme bras droit, la Garde Korantienne vit le jour au début de l'année -907. Le but de cette garde serait pour les centenaires à venir de protégé et l'Empereur et sa famille contre tout danger.

Ces guerriers d'élite seraient toujours aux nombres de huit, habituellement sous le commandement d'un membre de la lignée royale, mais pas toujours! Bien vite la renommée et l'efficacité de ce groupe se répandraient partout sur le continent. Car s’il veillait sur leur maitre dans l'Empire, ils l'accompagnaient également au combat et nombreux furent ceux qui tombèrent sous leurs armes pour s'être approchés de trop près du Monarque de Tramontain.

Plusieurs héros firent partie de cette équipe légendaire. Et ce, jusqu'à ce qu'un des derniers membres de cette Garde trahisse son légitime suzerain, lorsque Garderick Lamefer, le fils bâtard de Gardokar II, choisit d'aider l'usurpateur Eliott de Haute-Roche contre son demi-frère Mordhéllar II, dernier Empereur régnant du grand et puissant Empire de Tramontain.

Au moment du Sommet, à ce moment, seul membre encore loyal et vivant, Raméllor, fils de Mordhéllar II ne put supporter la présence de son oncle traitre. Il le défia ainsi en duel. Le combat offrit bonne distraction à tous les dirigeants présents et l’équipe de supervision. Malheureusement, après plus d’une heure de combat, le Prince Raméllor fut finalement tué par son oncle, dont le visage fut affreusement défiguré et son corps recouvert de blessures. C’est à ce moment, que les choses dégénérèrent au Sommet. Mordhéllar II laissa une chance à son demi-frère de se faire soigner et de récupérer, le combat repris. Néanmoins, cette chance permit aux membres d’Elliott d’attaquer tous les dirigeants du sommet. Ainsi, Mordhéllar II ne reculant devant aucun défi, affronta ensemble Garderick, Elliott et le membre du Zodiaque, Borg «Sanglier» Maëlstrom. Dans ce combat, seul Borg trouverait la mort devant la force inhumaine de l’Empereur. Son sacrifice permit de faire une chose qui restera à jamais gravé dans la mémoire des Hommes, le Seigneur de Tramontain fut arrêté par ses ennemis, faute de trouver un moyen de le tuer. Ce serait sa seule défaite durant sa longue vie riche en carnage. Le Sommet mis ainsi fin, à cette guerre sans fin qui avait ravagé Hysdrit et qui créa d'innombrables héros qui avait vu le jour et périr dans la gloire ou sombrer dans l'oubli...

Finalement le sang cesserait peut-être de couler... Finalement ce serait peut-être la fin d'une époque... pour une nouvelle... une meilleure...?

Écrit par Kenny Boissonneault
Correction par Maxime Lemay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
 
Chapitre 9.1 - Histoire de Tramontain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fanfiction] Une Histoire De Fou XD
» l'histoire de la slide hawaïenne
» [Jeu] Histoire à choix de réponse (prise 2)
» [Vidéo] Emission "Toute une histoire"- Tokio Hotel (19.12.08)
» l'histoire des Dobro et National

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hysdrit :: Rôliste :: Histoire du monde-
Sauter vers: