Le forum d'Hysdrit est une plateforme servant d'externe à la partie du JdR Anima, basé sur une création originale.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Frères de bras [1er édition]

Aller en bas 
AuteurMessage
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Frères de bras [1er édition]   26/09/17, 04:09 pm

Les feuillets avaient été disposés dans tout bâtiment publique de divertissement, taverne et arène publique.

Citation :
OYEZ, OYEZ
En cet automne de l'an 1, le Gestionnaire en divertissement du Colisée Millénium offre aux habitants d'Hysdrit en invitant ses plus valeureux et brave combattant à venir s'affronter dans un combat d'équipe, une bataille royale.

Dix équipes seront sélectionné parmi les équipes s'inscrivant, pour un total de 20 participants. Les combats se dérouleront sur la dangereuse île de Meldiorte! Les combattants devront donc, s'affronter sur toute l'île afin de neutraliser les équipes adverses.

Des bateaux resteront en retrait afin de recueillir les équipes perdantes. Chacun sera équiper d'un bracelet de vitalité, permettant d'indiquer si le concurrent est inconscient, mort ou blessé et ainsi, nous suivrons l'évolution de ceux-ci. Les équipes prisent aux pièges, ayant des membres décédant ou tombant inconscient seront rapatrié par les membres de l'Hydre, protecteur du Colisée Millénium.

Afin que les citoyens puissent en profiter, des cristaux canalisateur seront placés dans différents bâtiments publiques qui, grâce à une projection illusoire faite par notre collègue Särmedos de l'île Vacancia, pourrons vous faire suivre les avancer des équipes selon les situations. Vous pourrez ainsi, assister à ce spectacle, un spectacle digne de ce nom.

La récompense au bout de la clef pour l'équipe victorieuse est de 200 000 pièces d'or, une statue à leur effigie au Colisée Millénium et le titre de champion gravé sur une plaque de bronze.

Nous attendons vos candidatures en grand nombre!


Elias Tailfer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   10/10/17, 11:38 pm

Après les quatre premier jour suivant l'annonce, quelques équipes semblaient s'être inscrite.

Citation :
Équipe de l'Hydre
Achyl Ezekiel
Marko Tailfer

Citation :
Équipe de la purification
Neivs Sveos
Klam Vaklek

Citation :
Équipe des souhaits
Sethlim Nasrin
Davarion Margyas

Citation :
Équipe de l'échappé
Talam Frapdur
Gerald Mouisson

Citation :
Équipe de la brume sanglante
Saina Heinstark
Mila Heinstark

Citation :
Équipe du sang d'honneur
Von Sderf Schmalt
Crédus Ferran

Après plus d'une semaine, il ne manquait plus que deux équipes, deux nouvelles s'étant ajouté.

Citation :
Équipe des chimeras
Gangr le Tigre
Sibuna le Chacal

Citation :
Équipe de l'avant-garde
Halak Malecum
Sophia Bulzar

Les équipes étaient complètes avec les deux dernières équipes en liste.

Citation :
Les SDF (Les Sans Destins Finaux)
Dastan de Valant
Maxime Lemay

Citation :
L'Empire de Tramontain
Janice Lamefer
Raphaël Tiberius


Dernière édition par MrPokemon le 13/12/17, 07:28 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   29/10/17, 08:25 pm



Dernière édition par MrPokemon le 02/01/18, 12:33 am, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   08/12/17, 04:20 pm

Les dix équipes venaient d’entrer dans les dix navires en route pour l’île de Meldiorte. Depuis l’annonce officielle des équipes, les paris étaient lancés. Évidemment, une équipe figurait parmi les favoris, suivis de d’autres. Cet événement semblait intéresser et exciter la majorité du continent d’Hysdrit. Depuis la guerre, aucun jeu ou vrai divertissement n’avait vu le jour, c’était aussi un moyen de pouvoir faire connaissance avec les nouveaux groupes de mercenaires qui était accrédité de Zéphyr. Ainsi, on retrouvait en têtes les équipes suivantes pour les favoris.

#10 : Équipe de l’échappé avec 0 vote.
#9 : Équipe du sang d’honneur avec 230 votes
#8 : Équipe de la purification avec 341 votes
#7 : Équipe de l’avant-garde avec 543 votes
#6 : Équipe de l’Hydre avec 2406 votes
#5 : Équipe des SDF avec 5412 votes
#4 : Équipe des souhaits avec 8916 votes
#3 : Équipe de Tramontain avec 15 469 votes
#2 : Équipe des chimeras avec 15 981 votes
#1 : Équipe de la brume sanglante avec 21 399 votes

Sur les divers écrans, on pouvait voir les diverses équipes se préparant dans leur escorte navale vers l’île, se préparer, méditer et arranger leur équipement. Certains faisaient des plans plus ardus, qui risquaient de les compromettre comme l’équipe de l’échappé qui semblait déjà en conflit interne, alors que d’autres restaient de marbre, sans bouger la moindre once de leur corps sous leurs immenses toges, telle l’équipe de la purification.

Le tout commencerait au débarquement, une fois les signaux lancés. Quelle équipe persisterait, qui tomberait les premiers? Qui vivrait, qui mourrait? C’était à suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   11/12/17, 04:11 pm

La première rencontre - Tramontain VS Tramontain
C’est au milieu de la nuit, que le tournoi commença. Les bateaux accostèrent tous en même temps, ainsi, débarqué sur différent coin de l’île, chaque équipe. La plupart se fondirent rapidement dans les environs, alors que d’autres, moins pressés jouaient dans les cailloux de la plage…

Les divers écrans magiques, projetaient aléatoirement, les divers groupes avançant alors dans la forêt, une seule équipe avait réussi à disparaître complètement des écrans, celle de La Purification. Néanmoins, le tableau avec leur ligne de vie indiquait que l’équipe était toujours sur pied.

Après quelques heures mornes de balade en forêt, de préparation et d’appréciation des éléments de l’île, les projections suivirent l’équipe du Sang D’Honneur. Il s’agissait de deux hommes, du moins, de ce que leur fiche indiquait, puisque l’un des gaillards bien qu’avec visage découvert et sa barbe menue, l’autre qui portait une lance, était en plate complète. Von Sderf Schmalt portait une tunique d’écaille mêlée à du cuir, un bouclier en forme de croix, une hache à deux mains au dos et une épée longue dans l’autre. De taille moyenne, cet homme portait une légère barbe bien entretenue et de longs cheveux bruns. Un pendentif ornait son cou d’un bleu éclatant avec comme symbole un trèfle. Quant à son compagnon Crédus Ferran lui, portait une plaque complète, une longue lance exotique qui ressemblait à un long bâton auquel, au lieu de mettre un pic de lance, avait été ajoutée la lame d’une épée.

Les deux hommes parcouraient calmement la forêt, sans savoir qu’ils étaient observés à ce moment. Les projecteurs montrèrent alors, ceux qui les avaient repérés les premiers. Derrière un arbre, une grande brune faisait dos à l’arbre, en surveillant son coéquipier qui lui, debout sur une branche d’arbre, regardait les deux hommes de Tramontain passer.

Le jeune homme était un rouquin, des bandages au visage cachaient son visage et une immense épée ornait son dos. Quant à la jeune femme, elle trainait une épée à deux mains aussi. Il s’agissait visiblement de Janice Lamefer, la fille du Général Garderick Lamefer et de Raphaël Tiberius, son garde assigné.

D’un signe positif de la tête venant de Dame Janice, Raphaël entama des sceaux.

«Cristaux écarlates».

Autour des deux hommes à pied, des piliers de la couleur des rubis sortirent du sol. Surpris, les deux se mirent en position de combat, dos à dos. Janice sortit alors de derrière l’arbre et s’approcha des deux hommes.

Je suis Janice Lamefer, fille de Garderick Lamefer. Toi, Crédus Ferran, je te somme en duel. Ton talent avec cet arme est plus que reconnu et il me hâte de voir ce que tu vaux pour le bien de Tramontain.

Le lancier fit quelques pas en disant à voix haute qu’il acceptait. Les deux combattants quittèrent la zone des cristaux alors que Raphaël venait à la rencontre de Von Sderf Schmalt.

Je suis Raphaël Tiberius, gardien de Janice Lamefer. Étant tous deux de Tramontain en respect de la tradition laissons-leur le duel et combattons à notre tour.

Tcht! Comme si j’avais le choix! Ramène-toi le jeune! On verra de quel bois tu es fait.

Les cristaux entourant les deux combattants brillaient grâce au reflet des percées du soleil, créant une arène plus ou moins atypique alors que 50 mètres plus loin, Janice faisait face au centre d’une forêt à densité légère, son ennemi qui se battait avec une lance exotique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   12/12/17, 01:29 pm

Le temps d'une pause
L'équipe des SDF semblait l'une des moins coordonnées dans le moment. Alors que Maxime Lemay se refusait de faire trop de déplacement inutile, disant que les ennemis viendraient bien à eux, Dastan lui, semblait empresser de foncer dans le tas.

- Comme d'habitude! Tu veux juste te branler et rien faire. Tu parles d'un ancien mentor sans valeur!

Maxime fronça les sourcils, alors qu'il était assied, adosser à un arbre, les jambes longues.

- Si tu commences déjà à me faire chier Dast', je te mets mon poing au cul, je te fou une branlée et je finirai seul! Sale mange merde de mes deux.

Dastan ria, croisant ses bras derrière sa tête.

- Je me demande comment tu réussirais bien ton coup! Depuis nos entrainements passés, tu n'as jamais vraiment progressé, tu sais à peine t'occuper d'une famille, alors comment penses-tu que tu pourrais te débarasser de moi? hein hein hein?!

Le ton était fait exprès, irritant, pour faire chier Maxime.

- Dégage! Va donc voir plus loin si y'a pas des abrutis. De toute façon, je veux affronter les forts, pas les minables. Je te l'ai laisses.

Dastan haussa les épaules et puis alla faire un tour de repérage alors que Maxime baissa son chapeau sur son visage, se préparant pour une sieste.





Un lever de voile
Contrairement à d'autres, l'équipe favorite elle avait entamé dès le pied à terre, leur tactique. Les deux femmes Heinstark allumèrent leur pipe respective, avancèrent lentement vers la forêt. Alors qu'elle mettait le pied dans la première portion de forêt, l'une d'elle fit des sceaux.

Kemuri Mirai no Kumo

Lentement, un épais brouillard rouge pâle vint englobé une immense zone autour des deux femmes, si elle se reconnaissait, c'était à peine par la lueur que dégageait le bout de leur pipe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   13/12/17, 01:28 pm

Perte de signe vitaux
Alors en pleine nuit, les deux membres de l'équipe de la purification mirent pied au sol sur l'île. Ceux-ci, tout deux, revête une toge à capuche masquant complètement leur apparence. Ils se consultèrent lentement du regard, avant de faire quelques pas dans la forêt.

À peine entrer dans la forêt, que les écrans se brouillèrent. Les citoyens en train de regarder se plaignirent de la piètre performance des mages qui retransmettait sur les cristaux. Soudain, on repassa vers le débarquement de l'équipe de l'Échappé, en train d'inspecter les cailloux d'une plage...

Plusieurs firent un constant aberrant, sur l'image des signes vitaux et des images représentant chaque participant, l'image des deux hommes en toge devinrent grisé et leur signe vitaux au point mort... Que c'était-il donc passé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   14/12/17, 04:27 pm

Constat effrayant
C'est après plusieurs heures de marches dans la forêt que l'équipe de l'avant-garde arriva face à un marécage. Habitué à ses odeurs nauséabondes, travaillant à Mistral, ceux-ci se sentirent comme chez eux. Territoire connu.

- On se croyait à la maison. Dit Sophia.

- Pour autant, ne baissons pas notre garde. Dit sagement le plus aîné.

C'est alors que des cris perçant traversèrent le marais et leur parvint.

Qu'est-ce que...

Allons voir!

Les deux coéquipiers traversèrent rapidement le marais, au bout d'à peine un kilomètre, parmi des arbres du marais, ils furent choqué. L'homme mature fronça les sourcils, alors que Sophia porta une main à sa bouche, horrifié.

Les deux collègues observait la... Le corps de deux individus aux robes dorées, démembré, éventré.

Quel équipe aurait fait une chose aussi horrible...

Je ne sais pas... Mais je sens des traces de magies. Je ne dois pas être le seul magicien par ici... Ça sent mauvais... Ça sent... La nécromancie...




Les bêtes en territoire familier
En débarquant, les deux chimères ne se firent pas attendre, accrochant leur arme à leur dos, toutes deux poussèrent leur cri bestiale. Se mirent à quatre patte et chargèrent en forêt. Bien que leur odorat ne leur permis par de trouver encore d'autres combattants, tout ce qui leur tombait sous la main ferait un attendant l'affaire. Gangr déclara une zone, son territoire et les deux compagnons passèrent la première nuit à chasser ou plutôt... Mutiler tous les animaux à proximité, tel des bêtes féroces.


Dernière édition par MrPokemon le 15/12/17, 11:46 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   15/12/17, 11:45 am

Discorde et vantardise
Évidemment, comme toutes équipes, celle de l’Hydre ne faisait pas exception et bien qu’ils aient une affiliation directe avec le Colisée Milenium, ils seraient sur l’île comme les autres pour combattre. Achyl et Marko entamèrent leur marche sur les lieux qu’ils connaissaient déjà. L’avantage d’organiser un tournoi, c’est d’avoir visité les lieux en premier. Ainsi ils débarquèrent une plage, entourer de récifs escarpés.

Je me demande suite à ce tournoi, quelle légende incroyable en ressortira avec mon nom comme héros. Cela me rappelle de la fois où j’ai chassé un sanglier immense à la fin duquel, j’avais sauvé un campement entier! Ou bien, la fois où Péhélesse, en forêt, m’est apparu me demandant d’emprisonner dans un immense rocher ma lame, afin que si un jour je meurs, quelqu’un puisse devenir le Roi que je suis destiné à devenir à ma place.

Marko fronça les sourcils, il trainait avec lui une immense hache à deux mains à son dos.

Achyl, ferme, mais surtout, ferme ta grande gueule. Sérieusement, personne ne croit tes sornettes et Péhélesse? Ta divinité de merde, on s’en balance. Les Dieux n’existent pas!

Achyl croisa les bras fièrement, rétorqua un sourire amusé.

L’heure de ta mort venue, Marko, tu verras que j’avais raison. Péhélesse t’accueilleras et au lieu de te convier à son banquet, elle te retournera réincarner, car tu auras vécu sans la prier.

Cesse tes sornettes et écoute-moi.

Le ton changeant de Marko vint intriguer alors Achyl qui s’arrêta.

Quoi?

Tu sais, lors des préparatifs, je suis venu avec Elias mon frère et quelques hommes… Eh bien… Il sortit une carte détailler de l’île et la tendis à son collègue. Peut-être que quelques-uns des hommes que j’ai payés ont piégé l’île et que nous avons les repères de ses pièges.

Marko fit un mince sourire. Achyl pour sa part, fronça les sourcils.

Ce n’est pas bien Marko… Nous serons vus comme des tricheurs. Dit-il le ton faussement amer. En réalité… Cela rendra simplement les choses plus intéressantes. Après tout, seule la victoire dans un combat compte, peu importe le moyen employé!

Marko acquiesça en riant fortement.

Après tout… Au diable le code d’honneur de Tramontain. Il n’y a que les faibles qui vivent sous un code. La seule chose qui compte dans ce bas monde, c’est de combattre et gagner.

Tout juste Achyl.

Ils continuèrent alors leur parmi les rocheuses, remontant vers le plateau pour infiltrer la forêt.






L’instabilité mentale du Chef des souhaits
Sethlim et Davarion avaient été débarqués sur l’un des pires côtés de l’île. La forêt était complètement incinérée, laissant une odeur de fumée. La chaleur était intense et des rivières de laves parcouraient les sentiers vers la mer. Avant même d’arriver, Davarion avait émis quelques réflexions déplaisantes quant à leur débarquement, cherchant à savoir pourquoi là. La réponse avait été simple : Un cadeau de M. Ezekiel.

Sethlim avait pris le tout avec son grain de sel, bien qu’une fois sur place, ses plaintes étaient autant perceptibles que celle de Davarion.

Putain de salopard de connard de fils de puterie. Achyl, je te savais fourbe, mais de là à nous mettre un handicap.

JE VAIS LE TUER. Ragea le plus immense des deux.


Calme-toi Dav’. Au final, il nous suffit de traverser la forêt et nous changerons bien de zone… Suffit de ne pas mourir de soif avant.

Davarion en marchant, comptait sur ses doigts en fulminant… La chaleur de la zone faisait en sorte que les deux guerriers étaient en sueur et de la fumée se dégageait de leur corps puisque la sueur s’évaporait aussi rapidement qu’elle apparaissait.

Alors Seth’. On a beaucoup de gens que j’aimerais beaucoup tabasser car ils m’indignent, me tape sur les nerfs et sont de beaux crétins. Y’a pour commencer … ce putain d’ACHYL et MARKO. Les deux imbéciles TALAM et GÉRALD. Il y a aussi…

Sethlim coupa alors Davarion dans son énumération.

Dav’, on va se faire une joie de leur casser les couilles sur cette île crois-moi! On ne les lâchera pas! Hahaha. Alors joyeux, le trentenaire riait.

Davarion fit un sourire sadique dont seul lui avait le secret. Puis, soudainement, le visage de Sethlim prit un air plus sage, sérieux, froncer.

Avant tout, n’oublions pas notre mission, les gens que tu veux tabasser ne valent rien Dav.

Soudainement, son expression prit un air contrarié. Sethlim s’auto-répondit.

Fait pas chier! On va les tabasser et on s’occupera de notre mission. Personne ici ne peut nous arriver à la cheville. Alors, ne fais pas chier!

De nouveau, le visage sage de l’homme bronzé revint.

Sethlim, Sethlim, Sethlim. Les bases de ton existence te rappel peut-être que les plaisirs de vivre se centre dans : baisé, tué et joué. Mais ici, nous parlons d’un ennemi encore plus puissant, rappelle-toi tes priorités.

Le visage de Sethlim se contracta, se prenant le visage à deux mains. Il se répondit une nouvelle fois.

LAISSE-MOI TRANQUILLE. PUTAIN. LE TRAVAIL Y’A PAS QUE ÇA! ARRGH! JE TE HAIS!

Alors devenu silencieux, Davarion continuait de marcher aux côtés de son ami. Il le regarda un moment, puis soupira en secouant négativement de la tête.

Il faudrait vous décider… Lequel aura la personnalité dominante, car si on se fait voir, tu passeras pour un beau débile à t’obstiner toi-même Seth’.

Sethlim s’arrêta alors, leva le regard en l’air.

Merde… En fait… C’est diffusé ça… Saloperie. Je dois déjà passer pour l’imbécile de l’île alors que ce rôle devrait aller à Talam et Gérald…

Davarion ria alors, pensant à comment Sethlim devait avoir l’air d’un bel imbécile devant tous ses milliers de gens qui les regardaient. Il se bomba le torse et tous deux continuèrent leur traversée de la forêt brûlée.






Les péripéties de l’échappé
Talam alors en train de ramper dans les roches, cherchant probablement du Titane ou des métaux rare, éternua et se cogna le nez au sol, ce qui le fit saigner du nez.

POUAF! Maudit viarge!

Hahahahaha! Talam tu saignes! T’es ridicule!


Toé t’es ridicule batince! Quand on éternue fort de même, c’est sûr et certain selon ma môman. Des amis parlent en bin de toé! Moé, j’en ai des amis autres que toé! POUAF.

Talam… Je ne veux pas te décevoir… Mais des amis… Nous n’en avons pas vraiment beaucoup, sinon nous ne serions pas ensemble. Dit désolé Gérald pour lui-même.

Nous devrions arrêter de fouiller pour tes « métaux » et nous faire un abris dans la forêt, nous serions protéger et nous aurions un poste d’observation.

POUAF! Mais j’suis sûr y’a du titane dans garnotte icitte! Bâtard… Tu as surement raison. Aweille, on va y aller construire notre fort. Le Fort Frapdur.

Si tu le dis Talam…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   18/12/17, 10:36 am

Le veau qui devient bœuf
Face à face, les deux adversaires choisirent leur arme. Crédus pris sa lance qu’il fit tournoyé et se plaça en position de charge. Janice se mit simplement en position de défense, une technique martiale venant de la boxe.

Ne recule jamais devant l’ennemi et n’attaque jamais un adversaire désarmé. C‘est le 11e point du Code de Tramontain. S’il vous plait Dame Lamefer, prenez votre arme ou dois-je considérer cette épée double à votre dos et cette épée courte à votre taille comme simplement d’apparat? Dit-il de sa voix dans l’écho de son casque.

Ne vous en faites pas pour moi, Crédus Ferran, je sais exactement ce que je fais. À ses paroles, une vague de ki déferla autour de Dame Lamefer.

Crédus à la vue de toute cette énergie se canalisant, chargea avec sa lance. La rapidité de Crédus malgré sa lourde armure surpris Janice, qui malgré tout, dégaina à temps son épée courte pour bloquer le coup et repousser le bout de la lance en l’air. Au moment où la lance prenait de la hauteur, elle se scinda en deux. Ne voyant pas le deuxième coup venir, Janice, qui entamait une contrattaque reçu alors le coup au cotes la faisant se déplacer sur sa droite.

C’est donc ça, la technique de cette fameuse lance… Elle se scinde en deux. Elle se tenait le flanc, bien que le bout de la lance n’avait pas de lame, l’impact était fort probablement injecté de ki puisque le coup l’avait atteint comme s’il n’y avait aucune armure.

Elle contre-attaqua alors à son tour, alors qu’elle pensait avoir trouvé une ouverture, Crédus scinda finalement sa lance en trois, parant le coup d’un morceau, de l’autre encerclant l’arme et il tira. L’épée courte de Janice prit son envol plus loin au sol, maintenant désarmé.

Règle numéro 11 de Tramontain, n’attaque jamais un adversaire désarmé.Il recula de quelques sauts alors vers l’arrière. Allez Dame Lamefer, finissez votre technique et prenez votre vraie épée. Je me doute qu’elle n’est pas d’apparat. Je veux vous battre à pleine puissance.

Ton arrogance te perdra, mais si c’est ce que tu veux. Il ne faut pas ME SOUS-ESTIMER! ARRRRRRHHHHH. Elle fit une légère flexion canalisant rapidement le reste de son ki, maintenant qu’elle en avait l’occasion. Son aura commença à se matérialiser autour de la jeune guerrière, des cornes vinrent de ki vinrent se former sur sa tête. Ses muscles se gonflèrent. Technique secrète des Lamefer : Le Taureau Rouge!

Crédus donna un coup sec sur sa lance qui se reforma en un morceau, puis passant une partie de celle-ci à son dos, il prit une position défensive.

Maintenant tu vas gouter à la technique créé par mon père. Elle n’est pas encore d’un niveau égale à lui, mais je dois terminer dans les quelques secondes qui suivront si je ne veux pas abuser de mon énergie. Prépare-toi.

Crédus à ses paroles, fit tournoyer sa lance devant lui tel un moulin.

Technique de la défense du moulin trancheur. Je t’attends.

Janice se pencha alors brusquement en position de charge, le sol s’enfonca sous ses pieds, des morceaux de celui-ci prirent envol. Elle chargea alors. La force de charge et la vitesse créèrent un courant d’air derrière, chaque pas que la femme faisait, créer des projections de la terre du sol derrière. Au moment d’arriver devant le moulin, elle sauta et elle tira sa lame. Elle l’abatit vers Crédus de haut frappant en plein dans le haut du moulin vers son adversaire. Une énorme explosion sous la puissance de l’impact des deux armes et des deux techniques se fit entendre. Un immense nuage de poussière se leva.




Les cristaux écarlates
Au même moment que Janice entamait son combat, Raphael avait le sien qui allait débuter aussi. L’homme tira son bouclier et son épée longue.

Alors jeune protecteur, notre combat se passe ici et je n’aurai pas la même patience que Crédus, alors commençons. Il fonça.

Tiberius tira alors son immense épée et para le coup. Des échanges de coups se firent alors de part et d’autres, ni l’un comme l’autre ne prenait un quelconque avantage. Raphael semblait jouer la prudence alors que l’autre la force brute de frapper sans relâche.

Goute-moi ce combo! Cria Von Sderf Shmalt.

Il entama un coup de bouclier pour s’assurer de la parade de l’homme à une épée deux mains, tenta une percé de son épée longue, Raphael esquiva et l’homme fit un tour sur lui-même et asséna un coup de pied du revers. Tiberius le bloqua de son bras et tourna sur lui-même en reculant.

Les cristaux rouges sur le terrain s’illuminaient de plus en plus, lentement mais surement. Alors que Tiberius chargeait pour donner une contre-attaque à la suite du combo reçu. Il vit du coin de l’œil Janice recevoir un coup aux côtes. Sa distraction et son inquiétude vint lui jouer des tours. Von en profita pour lui asséner un coup de bouclier au visage qui le déstabilisa et passa proche de l’empaler avec sa lame.

Le combat est ici. Cesse les distractions où tu vas finir par perdre l’jeune! Grogna son adversaire.

Raphael se ressaisit en sentant l’énergie émaner alors de Janice. Levant le regard, il comprit et planta son épée dans le sol.

Je suis désolé, nous terminons ce combat ici. Raphael entama une succession de sceaux rapide.

Des techniques? Laisse-moi rire. Von jeta son bouclier et son épée au sol et tira sa hache qu’il prit à deux mains. Il l’infusa de ki. Alors que Von allait charger il sentit soudainement une pression contre lui, il mit un genou au sol. Qu’est-ce que?!

Technique de la prison écarlate. Les cristaux devinrent éclatants.

Von luttait de toutes ses forces pour sortir. Visiblement, la pression que les cristaux dégageaient le clouait au sol.

Le jeune homme tira son épée du sol et avec le ki, sauta en l’air à une hauteur impressionnante. Il relâcha rapidement son épée, fit quelques sceaux et repris l’épée dont les bandages qui la recouvrait se déchirèrent pour laisser voir un cristal similaire incrusté au centre long de la lame.

N’abandonne jamais un combat en cours, tant et aussi longtemps que tu pourras garder conscience. Dit Von dans sa résignation. Il réussit alors à se relever difficilement.

Technique de la destruction écarlate. L’épée de Raphael se chargea alors soudainement en rouge puis projeta un immense rayon qui se scinda en cinq. Elle atteint les cinq cristaux.

Ahahah! Raté! À mon tour. Von commença à charger sa technique.

Soudainement, les cristaux semblèrent surchauffés et projetèrent le rayon reçu et chargé vers le centre des cinq cristaux. Un immense rayon remonta vers le ciel alors que Von surpris, cria maintenant de douleur AAAAAAAAAAHHHHHHH, disparaissant dans le rayon de lumière. Le rayon serait sans doute vu sur des kilomètres.

En atteignant le sol, les cristaux de Raphael se brisèrent de mille éclats.


Conclusion
Le nuage de fumée se dissipant, Crédus avait vu son arme exploser en plusieurs morceaux. La lame de Janice avait fendu son armure et celui-ci s’était enfoncé sur plusieurs pouces dans le sol. Crachant du sang, il semblait encore debout.

De son côté, Raphael chassa de son épée la poussière pour découvrir son adversaire complètement K.O. au sol, fumant. La puissance du rayon avait semblé suffire. Il soupira et se dirigea vers Janice, gardant ses distances, constatant le duel non terminé.

Il est de ton devoir de faire respecter ta parole… C’est la règle… Keuf keuf… Numéro 15 de Tramontain. Il leva son regard vers Janice, alors que son casque tombait en ruine, découvrant son visage d’un homme plus mature, dans la fin trentaine.

Tradition ridicule. J’ai tout donné et tu veux que je t’achève maintenant? Le regarda de haut Janice.

Tu es la digne fille de ton père. Ria d’un étouffement l’homme.

Janice à ses dernières paroles, vint simplement lui donner un coup de pommeau en plein visage, mettant hors-jeu son adversaire tel que demandé.

Règle numéro 4 et 8. Respecte ta parole et ne la donne pas à la légère. Soulage la souffrance et l’injustice. Ton combat est terminé, Crédus Ferran. Ce fut un bel échauffement.

Allons-y Dame Lamefer. D'autres risques de débarquer sous peu vu le brouhaha.

Les deux compagnons observèrent leur compatriote maintenant inconscient, puis quittèrent les lieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   19/12/17, 12:14 pm

L’odeur de la chasse
Cela faisait maintenant quelques heures que l’équipe des chimères s’ennuyait sur ce qui était maintenant leur territoire. Les animaux auparavant présent avaient soit fui, soit ils avaient été exterminé par les deux hommes fauves.

Alors en train de grignoter des restants d’un petit gibier, Gangr perdit patience en jetant sa proie morte au loin.

ARRGH! Rugit-il. Pourquoi se fait-on aussi chier par ici! Il renifla fortement suivant le sens du vent. PERSONNE À DES KILOMÈTRES À LA RONDE.

Du calme mon cherrr Gangrrr. Des gens entrrrerrrons bien tôt ou tard surrr notrrre terrritoirrre. Il nous suffirrra de les acceuillirrr.

Cela ne me suffit pas! Il croisa ses immenses bras velu. Regardant consterné son collègue.

Soudain, dans le ciel, un immense rayon rouge attirant le regard de la bête.

C’est exactement ce que je voulais voir! Grogna de joie le fauve. Allons-y, nous devrions y être à temps pour abattre les vainqueurs! La bête se mis alors sur quatre patte et entama sa poursuite en forêt.

Gangrrr! C’est à au moins cinq kilomètrrres! Fichtrrre chat de goutièrrre. Il se leva à son tour pour suivre son compagnon de combat. Courant en cette matinée vers les vestiges d’un combat.



En quête de nourriture
Dastan finit par revenir de sa ronde habituelle pour donner un petit coup de pied à Maxime. L’homme releva un brin ce qui lui cachait le visage pour regarder le jeune gamin.

Hey. J’espère que tu me réveilles pour me dire que le déjeuner est prêt. Dit-il dans son irritation matinale habituelle.

Dastan sourit en se croisant les bras derrière la tête.

Non! Non! Mais tu as raté un beau spectacle, y’a une colonne de lumière rouge à environ 10 kilomètres qui a explosé. On dirait que des gens se sont trouvés! Hahaha!

Maxime fronça les sourcils, se leva en se frottant sa barbe mal rasé.

Sérieusement? Alors au moins, cela me rassure que nous aurons des merdes de moins sur le chemin. J’ai faim maintenant. Mangeons.

Manger quoi? Moi ça va!

OUI PEUT-ÊTRE MAIS MOI JE DOIS MANGER COMME UN HUMAIN NORMALEMENT CONSTITUÉ SALE DÉBILE.

D’abord, le débile c’est toi! Dit Dastan amusé. Ensuite, y’a qu’à ce servir, la forêt est dense en nourriture.

Tcht, chassez ma propre nourriture comme un animal. Dans quel monde vit-on?

Les deux compagnons prirent alors les routes sinueuses de la forêt en quête de nourriture ou de leur premier adversaire…





Signaux de fumée
Gérald était en train de ramasser des branches dans la forêt quand du haut du sommet des arbres, vit un nuage de fumée en direction de son compagnon Talam. Prit de panique, il lâcha prise sur son butin naturel et accourut vers leur installation temporaire en construction. À son arrivée, il ne put qu’être stupéfait.

HEY le mongol! Mais qu’est-ce que tu fais!?

Talam se retourna, insulté de l’insulte.

De quoé l’mongol? POUAF. Ça s’voé! J’fais un feu pour m’réchauffer!

Gérald se passa une main au visage.

Tu vas attirer les autres équipes! On va se faire défoncer du con! Notre plan était de rester cacher jusqu’à ce qu’ils s’entre-tuent tous et tenter d’attaquer l’équipe finale.

Gérald semblait à bout de nerf, observant l’imbécilité même qu’était Talam.

POUAF! Qui s’amène! On s’fera de nouveaux amis pis BAM! On les prendras de dos! Pouafafafaf!

L’homme de petite taille semblait confiant, beaucoup moins que son partenaire.

Talam! Il va falloir que tu suives mes consignes, sinon on ne survivra pas très longtemps dans ce tournoi!

Talam allait rajouter quelques choses quand il pointa le ciel. Gérald se retourna pour observer le phénomène écarlate.

Merde… Si on voit ceci d’ici, les autres voient surement la fumée. Il faut partir Talam!

Talam croisa ses bras.

J’bouge pas d’icitte moé! Je suis dans le Fort Frapdur, j’le défendrai de ma vie!

Gérald ne put qu’ouvrir grand les bras vers le ciel.

Si c’est comme cela, je ne resterai pas avec un imbécile pareil une seconde de plus! Bonne chance M. Frapemoue!

Gérald, maugréant, quitta alors le campement de fortune qui ressemblait à des petites maisons de bras et des tas pour faire des murs… Alors que Talam, dans son dos, lui faisait un doigt d’honneur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   20/12/17, 01:19 pm

Un brouillard rouge
Cela faisait un moment maintenant que la forêt se recouvrait depuis une position d'un épais brouillard rouge. Celui-ci avançait lentement sa progression vers les autres, englobant bientôt toute l'île.




Le repos du guerrier
Ayant jugé avoir assez attiré l'attention, Janice et Raphaël s'était retiré dans la direction opposé, établissant un périmètre avec des petites cloches et de la corde, il profitait d'un moment de répits pour s'assurer que leur blessure mineure n'est rien de grave.





Les trouvailles
Marko et Achyl finirent par arrêter devant un arbre immense, c'est après que Marko est fait quelques signes qu'une porte s'ouvrir devant eux. Achyl esquissa un sourire.

On dirait bien qu'on va boire un coup et se revitailler pendant que ces débiles se battent! Haha.

Exacte. Laissons les s'épuiser seul.[/color] Marko entra alors.

À leur arrivé, Achyl siffla.

Joliiiie! Des potions de soins, des onguants, des armes de rechange, des lits de camps et même de l'alcool. Ce sera un chouette séjour, je le sens!

Les deux hommes prirent place, alors que dans un nouveau sceaux, Marko fit disparaître la porte...



Une fuite prudente
Enfin sortit de la forêt morte, les deux guerriers avançaient calmement parmi la brousse. Ils avaient eux aussi aperçu l'éclat rouge, mais plus important, la fumée.

Dis moi Dav, quel genre d'imbécile ferait un feu dans un tournoi de survivant?

Davarion se retourna et le regarda.

Talam et Gerald...

Hahahaha! Allons-y copain! On va leur voler leur bouffe et les sortir du jeu.

Le visage de Sethlim se battit entre lui-même pour décider entre une émotion enjoué ou bien, fâché. Alors qu'ils avançaient, les deux guerriers se stoppirent sur le champs.

HUAR! Je sens la sueur de deux porcs dans le coin! Si je vous trouves, je vous dévores!

Les deux guerriers se consultèrent du regard.

Talam c'est une chose, il ne mettra pas notre réel objectif en danger... Mais ses bêtes la... Non, non, non.

Davarion fronça les sourcils.

On a peur de rien Seth! Des chimères de Sarmedös, on sait ce que ça vaut!

Justement...

Sethlim fit rapidement quelques sceaux, pris Davarion par l'épaule et alors que des bruits accourants vers eux approchaient, les deux hommes disparurent dans l'ombre d'un arbre.

QUOI!? Leur odeur a disparu!? Volatilisé!? LÂCHE! COUARD!

Gangr, frustré, pris le temps de bien chercher dans les odeurs environnante et se dirigea de nouveau vers la fumée du feu. Celui-ci ayant entre temps, changer de trajectoire, jugeant une cible plus facile à trouver que des vestiges de combats possible.

Arriver à quelques kilomètres de là, Davarion explosa.

POURQUOI ON L'A PAS BUTTER. IL ÉTAIT SEUL ET SA AURAIT PRIS DEUX SECONDES. JE VEUX BUTTER LES CRÉATURES DE SARMEDOS AUTANT QUE TALAM.

PARCE QUE SI ON SE SERAIT BATTU, ABRUTI, ON AURAIT ÉTÉ AFFAIBLIT POUR LE RÉEL BUT ALORS QUE TALAM C'EST JUSTE UN ÉCHAUFFEMENT!

DE TOUTE FAÇON QUI TE DISAIT QUE C'ÉTAIT TALAM LA FUMÉE AU FOND!?

JE SAIS PAS ET JE SAIS PAS POURQUOI ON CRIT. On va finir par se faire entendre et trouver... Mince...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   21/12/17, 10:22 am

Gangr le tigre VS l’homme le plus fort au monde
Suivant la défaite de la poursuite de sa nouvelle proie, Gangr c’était retrouvé colérique. Il rugissait alors de toutes ses forces, intimidant fort probablement au passage les gens et animaux aux alentours.

Gangr jeta un regard vers le ciel et réfléchissait à voix haute.

Alors en premier, il y a le truc rouge de lumière trop loin pour être atteint, ensuite l’odeur de fumée et puis, les deux zigotos qui sentaient le cochon en chaleur.

Le tigre porta une de ses grosses pattes à son menton. Le grattant en fermant les yeux, sourcil froncé.

Gangrrr, je te rattrrrape enfin! S’étonna Sibuna.

ARGH. En effet, deux proies faciles viennent de m’échapper. Je réfléchissais à la suite.

Pourrrquoi ne pas continuer verrrs cet endrrroit. Sibuna pointa alors le ciel dans une direction.

Un sourire de crocs et canines vient s’afficher alors, il se bomba le torse.

Une chance que tu es la Sibuna! Je me perds souvent dans l’action avec mon sang chaud. HUARHARHARHAR.

Le tigre se mit alors en position de bête de nouveau et chargea vers la nouvelle position, à sa suite, Sibuna. Les deux finirent par arriver à leur position assez rapidement. Néanmoins, Gangr n’allait pas attendre le plan de son équipier. Il sauta directement sur la faible fortification et fit rapidement face à son adversaire assied devant son feu.

Talam leva le regard, en ouvrant la bouche, l’eau qu’il venait d’avaler lui coulait lentement sur le bord de la bouche. L’homme de petite taille devint lentement larmoyant.

Mais… Mais… Qu’as-tu donc fait au fort Frapdur! POUAF!

Talam ne semblait pas comprendre comment autant de haine pouvait exister. Il ravala le restant de sa gorgée et se leva. Il prit un air alors soudain plus enthousiaste.

Pouaf! J’suis Talam! L’homme l’plus fort au monde! J’suis content d’te rencontrer l’matoux!

Gangr ouvra les yeux exubérer, non pas tant pour l’insulte, mais par l’affirmation que le nabot était l’homme le plus fort au monde.

HUARHARHARHARHAR! Toi! L’homme le plus fort du monde! HUARHARHARHAR! Tu me fais bien marrer!

Ben quoé? Ce n’est pas drôle! C’est vrâ!

Le tigre arrêta de rire et prit le nabot plus au sérieux.

Dans ce cas! Moi, je suis Gangr le tigre, la chimère la plus forte du monde. Dis le tigre en se pointant du pouce.

Maintenant qu’on est présenté, Gangr le chat, t’pourrais être mon âmi, comme genre, mon animal de compagnie! POUAF! L’homme le plus fort du monde avec la chimère la plus forte, on s’rait ine bâlle équipe!

Gangr croisa les bras sur son énorme torse velu. Il fallait comprendre que de la perspective entre ses deux êtres il y en avait, environ 4 pieds de différence de hauteur. Puis bondis vers l’arrière pour prendre un peu de distance.

Grrrr. Grogna Gangr. Tu me traites de chat, de matoux et tu veux faire de moi ton esclave?! HUARHARHARHAR. Je te fais une proposition, si tu me bats, «Homme le plus fort au monde», je serai ton domestique!

Talam fronça les sourcils. Il se lissa la barbe d’une main.

Pouaf! J’ai été général dans la guerre, t’sais! Alors s’pas un petit défi comme toé qui va m’faire renoncer.

Gangr gardait les bras croisés, observant le petit homme devant lui. Sa hache, à ne pas en douter, était aussi grosse que l’humain devant lui. Alors que celle de l’humain, elle faisait probablement la taille de son avant-bras et encore… Gangr semblait confiant.

Ma toute t’donner! Parce qu’avoère un chat comme toé, ce s’rait l’meilleur pour prouver à Gérald que j’ai d’autres âmi que lui! Pouaf!

Talam se mis alors à se charger en énergie… Son aura vint alors apparaître, fusant autour de lui, de l’électricité semblait s’enflammer dans l’air ambiant de l’humain à petite taille. Gangr fronça les sourcils, prit un pas de recul.

Har… Mais qu’est-ce que tu fais? Questionna Gangr.

J’te prépare ma technique ancestrôl des Frapdur! Tu vas y goûter mon homme!

Les yeux de Gangr s’agrandir alors, il décroisa les bras et les porta devant lui en faisant des signes de négations des mains.

Tu sais… Le pari là… On peut laisser tomber pis juste être ami sans rendre quoi que ce soit esclave.

La parole du Talam vaut de l’or, je ne r’viens pas sur mes décisions moé! Tel est ma loi! POUAFFFFFFFFFFF. À ses paroles, son énergie devenait de plus en plus explosive. Se concentrant fortement dans l’homme souffrant de nanisme.

Arrête! ARRÊTE! Gangr prit quelques pas de recul. De la sueur paraissait dans le pelage de son visage. Il semblait soudainement inconfortable à affronter Talam. Sibuna! Sors de là et vient m’aider! Il va m’avoir à coup sûr! SIBUNAAAAAA.

Frapchnique des Frapdur : La hache qui n’abandonne jamais!

Talam à ses paroles, chargea d’une vitesse plutôt normale vers son adversaire, toute son énergie venant s’injecter dans la lame. Les bras du nain prirent de l’expansion musculaire, plus charger en muscle que la normal. Il s’élança arrivant face à son adversaire. Gangr pris un peu de recul terrorisé, pis se cogna dos contre un arbre.

Merde! SIBUNAAAAAAA.

Talam s’élança et donna le coup dans le torse de Gangr le tigre. L’impact créa une légère onde de choc de vent partout autour. Talam le regard fier releva la tête vers son adversaire. Ce qu’il vit lui fit perdre le sourire. La hache de Talam explosa au contact de Gangr. Le sourire de Gangr qui le fixait désignait deux choses : Le sadisme et l’excitation.

Je. T’ai. Eu.

Alors que Talam n’eut pas le temps de ne faire aucun mouvement, Gangr l’attrapa d’une de ses pattes et leva l’homme de terre pour l’apporter au niveau de son museau. Puis, après l’avoir observée en se passant sa langue sur ses lèvres, il vint violemment cogner Talam contre l’arbre, ce qui eut pour effet de défoncer l’arbre et le faire tomber sur le sol.

Puis le tigre, vint ensuite projeter son adversaire vers les restants du Fort Frapdur. Il s’approcha à pas lent alors que Talam, cherchait son souffle, le visage couvert de sang. Il rampait alors vers la forêt.

Gér…ald… Au.. s’cours…

Gangr s’arrêta au-dessus, lui saisit les deux bras et mis son pied dans le dos de Talam. Il dira un coup sec sur ceux-ci, le bruit du disloquement devint sourd. Le cri de douleur de Talam s’entendit surement sur des centaines de mètres.

Si tu crois que j’ai terminé, détrompe-toi, humain. HUARHARHARHAR.

Il prit alors de nouveau Talam dans une patte et le traina vers le restant du feu. Puis vint lui écraser le visage dans les braises, lui détruisant sa barbe au passage, ainsi que lui bruler le visage gravement. Puis après le lança en l’air.

Talam était sur le bord de l’inconscience, l’adrénaline du combat le laissant toujours vivre le moment présent… Il se demandait sans nul doute, comment des êtres aussi cruels pouvaient exister dans ce monde. Alors qu’il entamait sa descente, il vit Gangr arriver à sa hauteur, il mettant un coup de pied au ventre. Talam fut projeté contre un arbre, on entendit d’autres os se briser. S’écroulant au sol, au pied de l’arbre. Talam n’espérait qu’une chose, que tout cela cesse.

Tu m’as traité comme une merde, tu t’es vanté d’être l’homme le plus fort du monde et finalement, tu n’es qu’un moins que rien. Tu ne vaux pas la peine d’être déchiqueté, d’être réduit en pièces, mais plus jamais tu ne te battras après ce combat. Si tu ne meurs pas avant que les organisateurs te sortent de cette île. HUARHARHARHAR.

Gangr lui assignait une suite de coup de pied, et ce, jusqu’à ce que Talam perde connaissance. Après avoir terminé de faire de Talam son jouet, Gangr regarda vers la cime des arbres.

SIBUNA! Il me faut. Un autre jouet. Où est son compagnon? Le sourire sadique de Gangr indiqua à Sibuna alors que rien n’était terminé de la rage meurtrière de son ami. Les deux chimères quittèrent vers la forêt, laissant Talam sur place, pour mort…

Plus loin, Gérald eut un frisson froid qui le traversa, alors qu’il reconnut… Les cris de douleurs de son compagnon, néanmoins, il continua d’avancer seul… Dans la forêt en quête de l’inconnu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   22/12/17, 03:56 pm

Avancées du tournoi
La nuit était tombée sur l’île après une première journée peu remplie. La plupart des équipes avaient tardé à se trouver entre eux pour combattre, certains avaient disparu, mais déjà, avaient été rapatriés les cadavres ou blessés. 50% de l’île était maintenant recouverte d’un immense brouillard rouge. Le pire était à venir, la nuit allait être… Probablement sanglante.

Alors que l’équipe des chimères traquait encore tel un animal fuyard le pauvre Gérald, membre de l’Échappé. Davarion et Sethlim des souhaits s’approchaient dangereusement d’une autre équipe sans le savoir, mais aussi de la brume. L’équipe de l’avant-garde elle, était perdue dans le brouillard depuis un moment, ce qui ne présageait rien de bon. Quant à l’Hydre, les deux hommes étaient maintenant ivres et dormaient dans leur hamac, caché dans leur planque. À proximité, on ne sait comment, Gérald avait senti que quelques choses clochaient avec un arbre… L’équipe de Tramontain quant à eux, avait remarqué l’étrange brouillard et le fuyait dans le moment.





Un affrontement involontaire
Gérald errait alors proche de plusieurs immenses arbres, cherchant un moyen de fuir ses poursuivants. Ayant compris depuis un temps qu’il était suivit, il avait réussi à les semer avec diverses techniques de rodeur, mais ce n’était qu’une question de temps. Ainsi, en fouillant les divers arbres, Gérald remarqua une chose étrange, un des arbres était si immense, qu’il semblait avoir une base vers le sol. Gérald s’y faufila alors…

Gangr et Sibuna qui suivait de proche arrivèrent alors dans la zone. Gangr reniflait fort et cherchait comme une bête, son prochain jouet.

Je sais que tu t’es arrêté petit humain! Je le sens! Je vais te trouver, alors au lieu de me fâcher, je fais un marcher avec toi. Je serai plus clément qu’avec ton copain, sors et on jouera de façon légère HUAR!

Sibuna fit un signe de négation vers son coéquipier.

HUARHARHAR. Continue à te cacher et si je te…! Les yeux de la bête rondirent, il renifla de nouveau alors en l’air bruyamment. Gangr se rapprocha dangereusement de la position de Gérald, son cœur avait cessé de battre.

Gangr se redressa derrière le tronc où Gérald se trouvait. Saisissant alors ça hache et pris un élan. Il arracha complètement l’arbre qui s’effondra sur le côté.

JE VOUS AI TROUVÉS. Sourit alors de façon trop enthousiaste le tigre.

Cela ne prit pas de temps avant que Marko et Achyl sautèrent de leur hamac empoignant leur arme. Alors que Gangr allait asséner un nouveau coup, les deux hommes avaient sortie de la place qu’il croyait fortifier.

PUTAIN! C’EST QUOI CE BORDEL! JE CROYAIS CET ENDROIT BIEN CACHÉ MARKO!

J’en ai aucune idée! Dit Marko en position défense.

HUARHARHAR! Un vrai combat s’annonce! Tout cela grâce à ma traque d’un minable! Je l’ai peut-être perdu, mais votre odeur était proche! Trop proche! HUARHARHAR.

Sibuna vint rejoindre son coéquipier marmonnant. Achyl et Marko se consultèrent du regard, puis acquiescèrent. Marko lança ses deux couteaux en l’air, faisant rapidement des sceaux. Achyl canalisa alors rapidement son ki.

Oh oh oh! Ils sont sérrrieux ceux-là Gangrrr. Prrrenons les ensembles pour éviter de fairrre une bêtise!

Je suis rarement d’accord avec toi, alors cette fois sera une exception!

Gangr fonça alors vers les deux hommes, Sibuna bondit vers les arbres. Gangr chargea tel un enragé vers Marko, celui-ci termina ses sceaux et invoqua sa technique.

Mariolame!

Marko bondit de quelques sauts vers Achyl qui en achevait aussi alors qu’il entamait ses sceaux. Alors que Gangr continuait de charger, Marko bougea ses doigts comme un chef d’orchestre, les deux lames qui avaient été lancé foncèrent sur Gangr. Alors que Gangr allait être touché par les lames téléguidées, des aiguilles tombèrent du feuillage des arbres et contrèrent alors les couteaux. Gangr allait dans la seconde toucher Marko quand soudainement.

IMPACTUS

Achyl chargea alors de toute sa force sur une courte distant Gangr. Gangr prit la rondache de plein fouet et prit son envol contre un arbre qui fendit. Marko lança alors de nouveau les couteaux vers Gangr quand Sibuna sauta en bas de l’arbre pour arrêter en vol les deux lames en les bloquant de ses propres armes de proximité.

Gerald, sous le tronc, se pissa dessus littéralement, il tentait de se faire petit, cherchant une occasion pour fuir alors que ses combattants aguérit se battait férocement.

Changement de plan Marko! Je prends le chat et tu prends le chacal! Achyl entama une autre charge alors, en répétant : IMPACTUS.

HUARHARHARHAR! Qu’est-ce qu’on s’amuse ici! Gangr se releva et pris de front la charge, il fit un contre levier et projeta Achyl vers le sommet des arbres.

Marko bondit sur un arbre, tentant de rejoindre son collègue. Sibuna s’interposa lui planta un coup de pied au ventre qui le jeta dans les restants de leur planque. Il cracha une salvée de salive sous l’impact. Achyl alors qu’il était entre de retomber de sa chute, rengaina, fit quelques sceaux, puis tira son glaive.

DESTRUCTOS!

Gangr tenta de bloquer le coup avec sa hache géante, Achyl s’en servit pour se dévier et lui ouvrir une partit du torse avec sa lame. Gangr rugit de douleur et surprise avant de donner un coup de bras vers Achyl qui le fit reculer, il prit du recule.

SIBUNA! Il m’a touché! IL M’A TOUCHÉ HUARHARHAR!

Gangr commença à charger son ki. Achyl n’allait pas le laisser faire impunément et fonça vers lui en faisant quelques sceaux.

VERSUS!

Il prit son bouclier et son épée s’apprêtant a riposté. Gangr vit son aura prendre une forme rouge, les yeux s’injecta de sang, la bave devint mousse.

ÉTAT DE RAGE.

Marko était pour sa part, en mauvaise posture, Sibuna lui lançait multitudes d’aiguilles et il peinait tenir. Il finit par se cacher derrière un arbre afin de prendre sa hache à son tour, chargeant son énergie.

Sibuna alors qu’il arriva, Marko se lança.

Frappe du comptoir!

Sibuna tenta de bloquer le coup avec ses aiguilles plus épaisses, celles-ci brisèrent et il prit son envol en s’écrasant sur le sol. À son tour Sibuna semblait blessé, il se releva de peine et misère alors que Marko allait tenter de l’enchainer. Sibuna esquivait les coups, en grognant et reculant.

Achyl vit du coin de l’œil que Marko reprenait le contrôle, Gangr s’élança alors qu’Achyl avait sa distraction. Achyl bloqua alors le coup de son bouclier, puis en pivotant, arriva derrière Gangr et le repoussa en le frappant fortement de son bouclier. Gangr n’y compris rien à la force du coup.

Est-ce sa technique Versus? Pensa-t-il.

Alors qu’il se faisait la réflexion, Gangr se cogna dos à dos avec Sibuna.

C’est mauvais Gangrrr. Ils sont bons.

Achyl chargea en s’écriant.

Je vous renvoie le compliment!

De son côté, Marko chargea aussi. Les deux animaux en firent un fin sourire puis bondirent. Tous deux esquivèrent alors, laissant les coups d’Achyl et Marko s’entrechoquer. Face à la surprise, les deux hommes se retrouvèrent sous les deux chimères qui vu leur poids, ne tardèrent pas à descendre. Achyl et Marko ne s’en sortirent pas indemnes, alors que Marko avait pris plusieurs aiguilles et Achyl un coup sur le flan.

Saignant abondamment, ce combat venait, ils le savaient, signer probablement la fin du tournoi pour eux. Il ne pouvait pas en dire autant pour leur ennemi.

Marko! Il faut le faire, on doit en emporter un avec nous, AU MOINS UN.

Marko hocha. Puis lance des fumigènes au sol. Achyl disparu alors que les deux chimères allaient se séparer pour les tracer, ils figèrent.

Qu’est-ce qu’il se passe? HUAR.

Gangrrr… Je crrrois qu’il y a une entourrrloupe!

Puis, Gangr hurla. Les deux lames perdues de Marko venait de se planter dans son dos. Inatteignable par ses immenses bras qui peinaient à bouger, Gangr se plaint de la douleur. Le nuage se dissipait lentement et les deux créatures reprenaient lentement contrôle de leur mouvement.

C’EST FINI HUMAIN. Sibuna écarta alors ses bras et les tira vers le sol. LA PRRRISON DES AIGUILLES.

Toutes les aiguilles perdues ici et là pendant leur combat que Marko avait parées le chargèrent. Surpris, Marko tentant de les esquiver, mais fut épingler par la majorité d’entre-elles. Il cracha du sang. Sibuna s’approcha de lui, alors qu’il tomba à genou.

Ce poison, il va te faire souffrrrirrr encorrrre longtemps aprrrès ce combat. Souffrrre humain et rrrappel toi de moi. Sibuna le Chacal du poison.

Gangr toujours en train de retirer les deux lames vit trop tard Achyl revenir dans une aura intense, représentant un corps d’Hydre.

Hun!? Mais c’est quoi cet aura! On dirait une bête!

Achyl chargea soudainement alors Gangr.

La morsure des Hydres! Gangr tenta alors de bloquer les coups, alors qu’il arrêta Achyl, les cinq têtes de Ki donnant l’aspect de l’Hydre le mordirent à cinq endroits. Alors en douleur, il relâcha son emprise sur Achyl qui lui donna un coup d’épée dans le torse.

Du sang coulait sur le pelage blanc du tigre qui hurla de douleur tout en riant.

HUARHARHARHAR! HARHARHARHARHARHAR!

C’est alors que Sibuna arriva derrière Achyl, au moment où les têtes de ki allaient s’interposer… Tout disparu. Achyl perdit sa technique.

Pfuh… Soupira-t-il.

Gangr lui porta alors un coup de poing dans l’abdomen faisant voler sa maille en morceau, Achyl fit un vol plané avant de s’écrouler. Gangr allait charger de nouveau Achyl mourant quand Sibuna planta une aiguille sur le Tigre qui s’écroula. Sibuna le releva sous son bras et quitta les lieux rapidement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   30/12/17, 10:08 pm

Bataille dans la brume
Alors que Davarion et Sethlim continuait leur longue marche dans la forêt. Ils s’arrêtèrent alors un moment en mettant le premier pied dans la brume.

Dis-moi Seth, c’est normal cette brumasse ?

Sethlim se retourna vers son compagnon, puis analysa la brume rouge.

Déjà, cette brume est étrange de par sa couleur. Donc je dirais que non. De deux, elle est injectée de ki. Ce qui fait que c’est probablement un piège. Mais bon… Vu la progression, on n’y échappera pas. Poursuivons.

Les deux compagnons continuèrent alors leur cheminement parmi la brume épaisse… Après plus d’une demi-heure de marche dans la brume, Davarion fit signe à Sethlim. Ils s’arrêtèrent.

Seth. J’entends des gens. Ils marchent à environ… 20 mètres à l’Est.

Sethlim pris un moment de réflexion.

Nous cherchons deux personnes… Ce sont peut-être eux… On doit donc regarder pour savoir.

Les deux compagnons s’approchèrent dans ce qu’ils croyaient, le silence total. Soudainement, les deux durent esquiver quelques boules de feu projeter dans leur direction.

Identifiez-vous étranger ! Ou nous ne vous laisserons pas continuer le tournoi plus longtemps !

Sethlim fit un signe d’accord à Davarion et s’avança vers eux les mains levés. Davarion planta son bouclier dans le sol, fit quelques sceaux.

Salutation ! Je suis Sethlim Nasrin de l’équipe du Havre.

Halak fronça les sourcils. De même que sa partenaire.

Je suis Halak et voici Sophia de l’Avant Garde.

Sethlim allait faire un pas en avant quand Halak l’arrêta d’un signe de main.

Ne bouge plus! Je dois valider une information.

Sethlim se gratta le front de son index.

Ce ne peut pas être lui ou son compagnon Sophia. Soupira-t-il soulagé.

Sethlim fronça les sourcils.

Vous insinuer par se soulagement que vous n’avez rien à craindre ? Aux paroles de Sethlim, un grognement sourd se fit entendre dans la forêt, surement Davarion qui n’aimait pas être pris à la légère.

Oh! Non, non, non. Votre réputation est déjà faite depuis la guerre M. Nasrin. Mais… Il y a un nécromant sur l’île, il a tué l’équipe de la Purification.

Sethlim fronça les sourcils.

Avez-vous plus d’informations ?

Halak serra sa main contre son baton,  Sophia se mise en garde.

Je vois… Cela reste quand même un tournoi… C’est embêtant, car je ne suis ici que pour ce nécromancien, vous auriez pu avoir votre chance autrement! Hahaha. Mais si tu veux, baisse cette lance ma belle aux cheveux rose et nous pourrions en discuter plus calmement une fois ton partenaire calmé.

Halak fronça les sourcils. Puis lança une nouvelle boule de feu. Sethlim se tourna et souria. La boule de feu le frappa en plein visage sous le bruit d’une explosion.

Merci Dav! J’adore le Davaclier. Dit Sethlim une fois la poussière retombée. Celle-ci laissait percevoir Sethlim, intacte, comme si rien ne s’était produit.

Je hais la magie. Sethlim enchaina alors avec des sceaux, canalisant son ki.

Sophia chargea et puis fit un saut vers l’arrière en voyant le géant arriver, écrasant son énorme marteau à deux mains au sol.

DavaSMASH! Sous l’impact du coup, le sol se détruisis sous les pieds de leurs adversaires sur un rayon de 25 mètres. Les deux se protégèrent des différents débris projeter du sol.

Halak canalisa son énergie alors puis jeta plusieurs autres boules de feu que les deux ennemis se prirent en pleine gueule sans réaction. Halak fut plus que surpris du manque d’effet de ses coups alors que Sophia tentait de ne pas perdre pied dans ce terrain maintenant à risque. Sethlim termina ses sceaux et sa concentration de ki.

Merci aux sœurs de la brume et de ce sang imbibé dans celle-ci. Ma technique ne sera que plus facile ! Bloody Rain. Aux derniers mots de Sethlim, la brume humide se transforma en petite pluie.

Halak et Sophia levèrent le regard en l’air.

Mais.. C’est du sang? S’étonna Halak.

KYYAAAAHHH. Cria Sophia. Alors qu’elle avait déjà peu de vêtement, la pluie semblait en plus de la bruler sur sa peau dénudé… bruler ses vêtements. Elle relacha son arme, destabilisé. Davarion en profita, il chargea et la mise hors jeu d’un coup de marteau à l’estomac.


SOPHIA! S’écria Halak. Alors qu’il fumait, Halak accumula lentement une grosse quantité de zéon.

Sethlim n’en resta pas là, il fit quelques sceaux et tira sa lame.

Libera Me. Puis, Sethlim s’empala de son cimeterre en plein estomac.

Halak perdit sa concentration et cracha une du sang au sol, il tomba à genou. Davarion vint se placer derrière lui, levant son marteau.

Attend Dav’. Halak, vers quel direction avais-tu senti ce nécromancien?

Halak, respira bruyamment, la douleur lui semblait insoutenable. Il leva le doigt vers la direction contraire à leur venu. Sethlim hocha.

Vas-y pas trop fort Dav.

Davarion l’assomma alors avec un coup de marteau. Puis vint soigner Sethlim de sa propre blessure qui avait mis un terme au combat initial.







Les prédateurs chassés
Alors en train de se reposer de leur combat précédent, Gangr et Sibuna s’était reclus profond dans la brume afin de prendre une courte pause. Gangr respirait bruyamment, ses dernières blessures avaient été plus importante qu’il l’aurait cru dans le feu de l’action.

Sibuna quant à lui, avait piégé le terrain juste au cas où et tentait un peu d’acuponcture sur Gangr. Les deux chimères alors silencieuses, tentait de se faire petit afin de récupérer des forces. Tous deux savaient que leur dernier combat les avait maintenant mise en mauvaise posture, comment auraient-ils pu deviner que ses deux humains se révélerait plus qu’ils le semblaient.

Sibuna… Je m’endors… C’est pas normal. Gangr renifla fortement les alentours.

Moi aussi… Tu as surrrement rrraison… À ses paroles, Sibuna se releva, observant les alentours.

Cette odeurrr… Elle n’est pas naturrrel. Nous devrrrions y aller Gangrrr… On nous obserrrves peut-êtrrre… L’odeurrr que je sens est si forrrte qu’elle pourrrait cacher celle d’un individu.

Gangr se releva aussi péniblement que cela lui était permis. Il se gonfla et pris sa hache.

Ils sont déjà ici Sibuna. Puis, il se mit à chanceler.

Gangrrr! Ne t’endorrrs pas! Il faut y aller!

Ne vous en faites pas créatures. Il est déjà trop tard. Bakuhatsu-Teki.

Soudainement, une énorme explosion se fit entendre dans la forêt brumeuse rouge. Le nuage de fumée et les alentours encore brûlant. La fumée se dissipa un peu, c’est alors qu’au sol, les deux chimères levèrent le regard sur les deux jeunes femmes qui était rendu devant eux. Dans un fin sourire, elles tirèrent leur katana, puis en termina avec le combat déjà terminé. Quelques volées de sang  tachèrent les arbres environnant.








Tramontain en péril
Cela faisait plusieurs heures que depuis leur combat, les deux de l’équipe de Tramontain se reposaient. Raphael avait posé quelques cristaux de ki pour faire un périmètre sécurisé, mais prenait son temps pour que tous deux soient reposé, surtout depuis l’étrange brouillard rouge.

Janice nettoyait son arme quand les cristaux de Raphael s’illuminèrent. En moins de temps qu’il en fallait, les deux combattants étaient en garde, armés.

Dévoilez-vous si vous n’êtes pas des couards !S’écria Janice.

Soudain dans la brume, sortit de la forêt deux personnes dont ils ne reconnurent pas la parure initiale au tournoi.

Qui êtes-vous ? S’étonna Raphaël suspicieux.

Habillé d’un complet, chic, tenant un libre et ornant un chapeau melon, le vieil homme avec à peine quelques rides s’avança.

Nous sommes l’équipe de la Purification. Je suis Klam Vaklek et voici Neivs Sveos.

Neivs Sveos lui, portait une tunique noire de tissus, des bottes lourdes de métal. Un long fouet de métal était à sa taille alors qu’une épée courte était à son autre ceinture, en titane.

Tien, tien. Si ce n’est pas la jeune fille du Général de Tramontain. Sa prunelle. Tu crois que si on la tue… Son papa se fâchera Klam? Dit alors Neivs un regard meurtrier et excité.

Klam sortit une montre de poche qu’il observa. Puis il la rangea alors que les deux autres guerriers s’étaient rapproché l’un de l’autre pour discuter à voix basses.

Neivs, elle n’a rien de spécial, nous sommes ici pour tuer trois personnes. Les Heinstarks et ce Milles lames. Mais je suppose que cela servirait nos plans futurs d’avoir deux compagnons de plus avec nous.

Deux compagnons de plus? Tu crois quoi, que si vous nous battez on vous suivra? Tu rêves. Répondit Janice. Je ne suivrai en aucun cas deux éberlués sans honneur comme vous.

Klam fronça du front, on ne trouvait nulle part un poil sur cet homme imberbe, chauve. Ni même des sourcils. Neivs ria alors aux éclats.

Jeune impudente, sache que parmi toutes mes travails, faire chier les mercenaires du Zodiaque me fait bander comme jamais je ne bande autrement. Prépares-toi, tu ne survivras pas cette nuit.

À ses informations, Raphael fit quelques sceaux, Janice se prépara alors accumulant aussi. Klam lui, soupira, il hocha la tête alors. Puis se mit à lévité en l’air vers le sommet des arbres.

Fortification écarlates !

Le Taureau Rouge !

Des cristaux rouges sortirent du sol créant une prison autour de Neivs, l’emprisonnant. Pour sa part, Janice vit un aura rouge l’entouré, formant des cornes de bœufs sur sa tête. Elle tira son épée. Dans la prison de cristal, Neivs fixait ses opposants. Janice chargea.

Tu es mien! Janice fonçait vers Neivs.

Pendant ce temps, Raphael tira son épée de ses bandages commençant à se concentrer. Soudainement, il perdit main sur sa lame qui tomba au sol.

Que… Mes forces… Il baissa le regard, des racines semblaient lui avoir attraper les jambes.

Klam arriva dans le dos, lendemain, de Raphael, qui semblait maintenant à genou, ne pouvant plus tenir son arme. Klam posa une main sur l’arrière de la tête de Raphaël.

Janice arriva finalement à Neivs, frappa de toute ses forces éclatant la prison écarlate. Puis elle se retourna faisant face à Raphael.

Quoi? Qu’est-ce qui se passe?! Raphael regarda le regard vide de Janice qui l’observait. Elle avançait maintenant vers Raphael.

Neivs s’étira un peu en riant. Raphael sentit son énergie le quitter lentement, alors que Klam semblait s’en délecter.

Non… Mademoiselle Lamefer, reprenez-vous! Il criait désespérer pendant un moment, cherchant des forces en lui pour se relever.

Ne te fatigue pas, mon contrôle mental ne se brisera pas aussi facilement.

Janice fit passer toute son énergie dans son poing et frappa au ventre Raphael. On entendit le bruit de plusieurs os se brisés alors qu’il cracha énormément de sang et de salive. Raphael gémissait au sol.

Mademoiselle… Puis il perdit connaissance.

Neivs sortit sa lame et vint la glisser sous le cou de Janice.

J’espère que ton père regarde, car il va te voir te vider comme un bœuf d’abattoir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   31/12/17, 01:31 pm

Quand le temps est compté
Maxime se fit réveillé par quelques secousses connus de son compagnon. Il ouvrit les yeux.

Qu’est-ce que tu veux l’minable? Tu veux que je t’en colle une? Je dors! Dit-il grognon.

Max! Max! Il y a un combat proche. J’ai entendu le tintement d’une épée et des voix plus loin pendant ma ronde. On doit y aller!

Laisses les s’entretuer. Ce n’est pas notre problème. Maxime se remis sur le côté, comme pour ignorer le problème actuel.

Bien si tu n’y vas pas, moi j’y vais! Tu me rejoindras à l’Est quand tu te réveilleras! Mais prend pas trop ton temps!

Dastan fonça donc vers l’Est, source de bruit de combat.






L’interception sauveuse
Cacher dans son buisson, il avait observé le combat présent devant lui. Voyant Tramontain n’avoir aucune chance, il ne pouvait s’arrêter de penser… Que pourrait-il faire lui? Rien… C’était certain.

Alors que le combat semblait terminé, il vit l’homme prêt à trancher la gorge de la femme. Ce n’était pas possible, il devait agir. Il se cacha derrière un arbre, chargea son ki, puis étirant son arc.

À moi de jouer!

Il sortit de derrière son arc et tira la première.

Flèche Immo!

Neivs reçu la flèche en plein dos, l’empêchant alors de trancher la gorge de la jeune fille de Garderick.

Pardon!? S’écria étonné Neivs.

Gérald avança encore de quelques pas.

Flèche de désarmement. La flèche vint se scinder, faisant tomber le fouet et la lame qu’il tenait.

OK. Maintenant je vais te faire la peau jeune morveux. Se frustra Neivs. À ses paroles, Janice perdit connaissance et se retrouva au sol. Draine la Klam, qu’elle ne se relève pas.

Klam s’approcha donc de la femme, la vidant de ses forces comme il l’avait fait à son partenaire. Neivs se retourna alors.

Je… Je vous somme d’arrêter ! Cette magie est illégale !

Neivs le dévisagea alors.

Tu te prend pour qui, pour me donner des ordres? Neivs leva la main, son épée qui était au sol se déplaça alors jusque dans sa main.

Tu l’auras voulu! Gérald tira une seconde flèche sur l’homme. Celle-ci pris feu au décochement.

Flèche enflammé !

Neivs reçu alors la flèche dans le torse qui explosa et le mis en feu. Il prit un instant pour observer son corps en train de bruler, puis leva son regard vers son nouvel ennemi.

Hahahaha! Quel con. Le feu devint soudainement noir. Il ouvrit sa main libre, le feu vint alors s’y retrouver sous forme de boule. Tu ne me vaincras pas, tu es trop faible. Tu aurais fait mieux de rester caché.

Gérald gloussa, puis commença à charger une nouvelle flèche, mais trop tard… Neivs lui relança alors le feu qu’il avait reçu, Gérald prit feu, tout son corps disparu dans les flammes noires sous des cris de douleurs et de souffrance.

AAAAAHHHH

Klam s’approcha alors de Neivs.

Achève les, je les ramènerai et nous poursuivrons.

Tcht. Pas besoin de me le dire deux fois. Neivs se retourna alors… Observant les deux autres inconscients, savourant l’homme derrière en train d’être immolé.






Entrer en scène
KAMEHAMEHAAAA.

Une énorme explosion se fit entendre dans la forêt. Neivs fut sauver In Extremis par Klam qui avait créer un bouclier. L’impact de l’explosion avait fait fuir les flammes de sur Gérald qui était maintenant inconscient et gravement brûlée.

Une fois la fumée dissipé, Janice et Raphaël ne semblait plus présent.

Non mais… Qui oses encore!? Ne peut-on pas tuer en paix!? Se frustra alors Neivs. Soudainement, lui-même pris en feu de ses flammes noirs. Son chandail s’était consumé, des tatouages étaient apparus ici et là, ses cheveux formait des flammes vers le haut.

Kiri No Miraju.

Soudainement, la brume devint encore plus épaisse qu’elle ne l’était.

Theosvalt «Ombra» Sveinn, Kelvak «Le Djinn» Malk. Vous êtes en état d’arrestation. Dit une voix provenant de la forêt.

On nous as démasqué Ombra. Il était temps. Dit la voix calme de Kelvak.

Pas sans nous battre, je te le promet! Rugit Ombra.

Ce combat est tien Ombra. Kelvak alla pour remonter en l’air par lévitation quand soudainement.

FRAPPE ATLAS. Kelvak fut saisit et tournoya dans les bras de Dastan jusqu’au sol dans un puissant impact. Kelvak reçu quelques coups et ensuite puis vola vers un arbres en crachant du sang.

Dastan était droit, en position de combat, prêt à donner son spectacle à Ombra. Les deux combattants se chargèrent alors au corps à corps. Dastan esquiva la plupart des coups d’épée et Ombra évitant d’être touché de façon létale par le taichi de Dastan.

Visiblement, Ombra avait augmenter ses capacités d’une façon mystérieuse et tous ses coups étaient enrobés d’une flamme noire. Dastan avait quant à lui, préféré esquiver ici et là les multiples coups, voir ce dont son adversaire était capable.

Dis-moi, tu ne serais pas le frère de cette Générale justement ? HAHAHA! La chance me sourit ! S’écria avec joie et fantasme Ombra.

Dastan au fur et à mesure que les coups s’échangeaient, compris la menace. Il se recula alors d’un bond alors qu’Ombra, se mit à tirer quelques projectiles de flammes noires tentant de l’attraper. Dastan prépara ses sceaux. Puis, soudainement le corps de Dastan se gonfla, se raidit. Son aura explosa de partout.

Tentai Mineur et ouverture des limites : Cenobus, Caelum, Agon et Custodium.

Soudainement, Ombra senti un coup à son abdomen. Puis dans le dos. Martelé de coups, il n’arrivait maintenant plus à suivre son opposant. Puis, après quelques coups, Dastan se retrouva à frapper un mur psychique.

Tu vas bien finir par te vider et à ce moment, je te tuerai. Dit Ombra en essuyant un peu le sang qui était sorti de sa bouche.

Je ne vais pas vous laissez vous en sortir ainsi!!! Hurla Dastan en reculant d’un bon. Il fit quelques sceaux.

DENKI YUBI.

Ses doigts devinrent électrifiés, sa charge passa au travers du bouclier, Ombra pivota un peu sur sa droite, recevant le coup dans son torse, sur la gauche. Dastan allait alors remettre un coup quand soudain il se fit transpercer par un objet long métallique.

KEUF. Il cracha un énorme salve de sang, sa plaie était grande ouverte. Il se sentit lever de terre. Le reste du fouet de métal vint s’enrouler à sa gorge, le suspendant à un arbre. Dastan se débattait furieusement pour tenter de se libérer.

Ombra en piteux état, fixait avec haine Dastan, alors que du sang lui sortait des yeux, du nez et des oreilles. Au bout d’un moment, Dastan finit par perdre connaissance, ses techniques se brisant. Le corps du jeune était maintenant en piteux état, fidèle au contre coup de sa technique.

Je me demande bien qui est le prochain. Dit Ombra essoufflé.

Kelvak revint vers lui, lui aussi en piteux état suivant les coups reçus de Dastan au plein de sa forme.

Il faudra remettre la mission, si on les enchaine, tu mourras. Dit-il du plus sérieusement du monde.

Fait chier. Si au moins, nous en avions eue au moins un.

Soudain, le bruit de la chaine qui se brisait et du corps de Dastan tombant de l’arbre se fit entendre. Les deux hommes se retournèrent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   31/12/17, 04:34 pm

Les Milles Épées
Les bras grand ouvert, Maxime regardait les deux hommes présents.

Vous faites chier là les gars. Je dormais et il a fallu que vous me réveilliez avec votre raffuts… En plus, j’arrive et je trouve plein de type au sol. Sérieusement, je me croyais psychopathe mais vous êtes d’un autre niveau les mecs.

Ombra fit quelques pas en direction de Maxime, rappela à lui sa chaine et son épée courte.

Tien, tien, tien. Si ce n’est pas le géniteur de la petite fille du feu.

Maxime fronça les sourcils. Tira son épée.

Tu connais ma fille? Un dangereux comme toi?

Bien entendu, puisqu’elle est sur notre liste, ainsi que ta femme et toi. Vous avez engendré l’impureté dans ce monde, vous serez expié. Hahahaha! J’aime comme ils viennent tous à moi! Ses gestuels étaient faites grandes, ses bras s’ouvrant régulièrement, puis il s’arrêta. Commençons.

Ombra projeta sa chaine vers Maxime qu’il bloqua de sa lame, la faisant dévier. Puis projeta une boule de feu.

SHIBUKI! Le coup de la lame frappa maintenant la boule de feu qui explosa de mille feux.

Maxime chargea alors son ennemi, il était rapide et c’était surprenant pour un homme de sa carrure avec une tel armure.

NUIBARI. Il frappa quelques coups vers Ombra qui les esquiva puis tenta de planter sa lame dans le guerrier en guise de contre attaque. L’attaque toucha, la lame entra dans Maxime qui, de sa main libre, la reteint. Ombra fut surpris.

KIBA! L’épée de Maxime vint s’électriser, dévoilant des fils invisibles de ki relié de part et d’autres d’Ombra. Les éclairs frappèrent l’homme qui tentait de se libérer une main, Ombra dut se briser le poignet pour se libérer.

Putain! Mais c’est un costaud lui Kelvak! Nous n’aurons pas le choix!

Maxime fronça les sourcils, refermant sa plaie pendant le monologue du mongole.

J’ai connu mieux, mais j’hais les magiciens et ce que j’hais encore plus, ce sont ceux qui menace ma famille. Tu ne reviendras pas vivant.

Kelvak s’approcha alors d’Ombra et mis sa main sur lui.

Tu as raison. Fusion.

Dans un tourbillon, Maxime vit alors Kelvak et Ombra fusionner leurs deux corps. Une technique puissante qu’il comptait bien arrêter. Il chargea. Il donna un coup dans le tourbillon, espérant faucher les deux hommes.

SAMEHADA. Son épée traversé le nuage sans emporté de sang, il fut surpris et recula alors, pour voir le nouvel être émerger.

Kelvak et Ombra ayant fusionner, le corps musclé et entrainer d’Ombra persistait, les flammes noires avait maintenant des reflets verdâtres et la peau de leur corps était plus pâle come Kelvak. L’épée et la chaine avait visiblement fusionner aussi, laissant voir une épée à trois pointes, comme un sai en gros format.

J’hais les magiciens. Je vous l’avais dit?

Maxime chargea, sans succès, l’homme se mis à flotter en l’air. Puis, gonflant son ventre, relachant un nuage verdâtre.

Du poison! Maxime fit rapidement es sceaux, SHIBUKI. Il frappa le sol, créant une explosion qui dispersa le nuage vert avant qu’il n’en soit atteint.

Alors qu’il cherchait son ennemi du regard, il vit dans sa lame le reflet de l’arme qui arrivait dans son dos. Il se retourna rapidement et conta l’attaque, donnant un coup de coude au visage de l’entité. L’entité recula, il en profita et chargea.

Kabutowari! L’épée frappa celle d’Ombra qui la bloqua avec un mince sourire. Maxime offrit alors à son tour un sourire, alors que son ki, qui avait créer un marteau lié par une chaine, venait frapper l’épée de Maxime. Celle-ci détruisit une parti du sai géant et vint toucher Ombra au torse. L’impact relâcha alors un énorme nuage de poison qui sortit des pores de sa peau.

C’est pas vrai! Maxime recula rapidement, mais trop tard, il en avait absorbé. Sa vue se flouait lentement, ses muscles se raidissant. Bordel!

Maxime entreprit de sceaux, puis tentant en vain de parer la majorité des coups. Ombra semblait en profiter et il se sentait taillader de part et d’autres.

PUTAIN MAIS T’ES QUOI ESPÈCE DE BÊTE DE FOIRE.

Celui qui tuera Maxime Milles Épées Lemay! Répliqua l’être fusionné.

Le dernier coup qu’il reçut le fit atterrir sur le dos. Puis, arrivant au-dessus de lui, Ombra le fixa. Lentement, le corps de Maxime commença à fumer. Il relâcha son arme, lentement, il commençait à bruler, hurlant de rage plus que de douleur.

AAAAAAARRRRGGGGGHHHHH!!! CRÈVE. Son accumulation terminée, il fit quelques sceaux.

Ombra l’observa pendant qu’il le faisait brûler.

Maintenant quoi ? Une tentative désespérer ? Hahaha! Tu vas mourir ici en cramant, plus jamais tu ne reviendras et après je tuerai les autres… Je trouverai ta fam..

Ombra fut interrompu, il leva alors le regard vers le ciel. Pris par surprise dans son discours, jamais il ne vit… Les Milles Lames transpercés le ciel et la brume et atterrir sur eux, sur une zone de 50 mètres. Le bruit de l’impact serait fort, sourd, lourd, créant un tintement métallique dans toute la forêt…







La mission du Havre
Seth! Encore une explosion! Il faut se dépêcher! Je suis pas le meilleur dans la magie là, mais je te le dis, je la sens.

Davarion et Sethlim était en pleine course en pleine forêt, tentant de rattraper leur retard sur leur traque. À peine arrivé dans la bonne direction, Davarion du utiliser de nouveau le Davaclier pour les protéger d’une pluie d’épée.

Putain. Mais qu’est-ce que c’est! S’exclama Sethlim.

Je ne sais pas, mais quelqu’un se donne à fond. Espérons qu’il n’y ait pas plusieurs vagues.

Les deux combattants reprirent leur avancer pour finalement arriver dans un nuage de poussière. Ils y trouvèrent, Maxime toujours coucher sur le dos, plus ou moins en forme de combattre puis, la fusion d’Ombra et Kelvak, transpercer de plusieurs épées. Le regard de Sethlim changea radicalement, prenant un air plus vieux, plus sage.

Sethlim s’approcha alors lentement d’Ombra. Les cheveux de Sethlim prenaient une teinte blanche pur, la couleur de ses yeux changeait aussi. Il s’arrêta à une certaine distance. Davarion lui, procéda à des préparatifs en accumulant son ki.

Hé bien. Tu te trouves en mauvaise postures, Kelvak.Dit une voix qui sonnait plus du tout comme celle de Sethlim.

Kelvak/Ombra leva le regard vers la personne qui s’était approcher, mais était resté à une distance raisonnable.

Argon… Je te croyais mort ou sceller. Que fais-tu dans cet hôte? Le questionna-t-il.

Cela ne te regarde pas. Mais aujourd’hui, je suis venu mettre un terme à tes projets. Sethlim leva une main, une boule de feu vint apparaitre dans celle-ci. Meurt. À ces mots, plusieurs boules de feux fusillèrent des mains de Sethlim frappa à multiple fois le corps empalé. Le regard de Sethlim était froid, glacial.

Dav’! Soigne l’autre.

Davarion fronça les sourcils.

C’est un ennemi Argon! Aussi bien gagner le tournoi !

Ne fais pas ton difficile. Dit-il en continuant de regarder le corps fumant et noircit. Puis en se retournant, le regard de Sethlim redevint plus normal, ses cheveux revinrent de leur brun normal et ses yeux reprirent une teinte bleu d’un bleu à rendre jaloux les saphirs du royaume.

SETH! S’écria soudainement Davarion.

Sethlim se retourna, juste à temps pour esquiver le coup du sai brisé derrière la tête. Cela lui érafla la joue. Il fit quelques sauts vers l’arrière et recula rapidement.

Pardon? Tu as survécu à cela!?

HAHAHAHAHA! Le rire était dément, les bras étirer, Ombra semblait prendre son pied. Les tatouages sur son corps commencèrent à briller. Sethlim inquiet entama des sceaux, Maxime fit aider de Davarion pour être relever.

Attention les gars. Ce malade mental à fusionner avec un autre type. C’est un pyrokinésis mixé d’un nécromancien. Maxime cracha au sol.

Dav’! Prépare la technique de scellement alors. Dit Sethlim de sa voix normal. Aujourd’hui, je me donnerai à fond.

Davarion entama automatiquement plusieurs sceaux. Accumulant fortement. Pendant ce temps, Ombra voyait ses muscles grossirs, des cornes lui pousser sur la tête.

Forme de Pandémonium. Le démon des ténèbres! Son aura explosa d’un noir violet imposant.
Sethlim déchira alors sa chemise, révélant sa cicatrice sur son torse. Il y posa une main.

Fusion.

Une colonne de feu sortit du sol, enrobant Sethlim, la colonne de feu tournoya autour de lui. Ombra le démon chargea vers le feu et frappa dedans, un bruit métallique interrompit le coup de griffe empoisonnée d’Ombra. La colonne de feu explosa soudainement propulsa le démon Ombra dans les airs. Il y resta, flottant restant en position d’attaque.

Sethlim était maintenant vêtu d’un kimono blanc, un sourire fier au visage, ses cheveux flottait dans les airs par la force de son aura qui chauffait les environs. Le corps à moitier noircit par le feu, Maintenant trois katanas ornait sa ceinture, dont un rouge vif qu’il tenait à la main.



Je vois que tu avais fusionner finalement avec ton compagnon, Ombra. Alors je vais faire de même, Argon et moi sommes devenu, Milad Pejman. Crains notre puissance destructrice.

Le démon quanta la tête.

HAHAHAHAHA! Djinn contre Djinn. Ce combat s’annonce passionnant, finalement.

Par la puissance de feu, élément primordiale à la vie, je te conjure et t’invoque, prête moi ta puissance. Magie Divine de Feu numéro 2 : Seigneur du Feu.

Soudainement, la terre se mise à trembler, de mini volcan se créa dans la zone environnante, crachant des jets de magma ici et là. Milad tendit la main vers les flammes recouvrant le corps du demon, ferma sa main et les étendit.

Par l’au-delà, contrôle de la vie et de la mort, j’invoque la faucheuse à me prêter sa puissance. Magie Divine Nécromantique numéro 2 : Seigneur des Morts.

Derrière Ombra, une énorme forme ombreuse apparu encapuchonner, des liens nécromantiques magiques se tirèrent de ses doigts, s’attachant ici et là, partout sur l’île.

DAVARION! MAXIME! PRENEZ GARDE! Cria Milad.

Milad fonça dans le ciel, lévitant d’une façon rapide, katana rouge vers son ennemi. Les torrants de magma sortant du sol vinrent tournoyer autour de lui, le suivant dans sa trajectoire, comme un bouclier de feu.

Davarion et Maxime virent le lien nécromantique foncer sur leur, chaque s’en débarassèrent d’un coup de lame ou de marteau. Soudain, dans leur dos, Gérald et Dastan les attaqua.

Davarion et Maxime durent commencer à combattre les anciens vaincus, surpris. Les coups s’échangèrent, mais au sol, cela devint vite bordélique quand Raphaël et Janice se relèvèrent aussi pour rejoindre le combat. En mauvaise posture, les deux guerriers se prêtèrent main forte pour limiter les dégats et arriver à briser les contrôles. Davarion usa de ses talents de Paladins pour tenter de briser ce qu’il pouvait des contrôles, alors que Maxime peinait à défendre les deux bougres des quatre assaillants.

Milad frappa un dur coup sur Ombra qui fut projeter en l’air, légèrement bruler par le magma.

Comment!? Le feu me brûle!? Ombra regarda vers Milad qui continuait ses charges et ses coups. La technique divine surpasse ma pyrokénisie…

Soudainement, les coups de katana passèrent au travers d’Ombra, celui-ci fauchant rapidement l’épaule de Milad. Milad prit de l’altitude, brulant lui-même l’intérieur de son corps pour tenter d’exterminé le poison. Ombra à sa charge.

Fait chier, il est rapide le salaud. Milad lança le katana en l’air et fit quelques sceaux rapides. LIBERA ME. Le katana qui retombait atteind le dessus de l’épaule de celui-ci, le transperçant. Une explosion de feu se produisit. Milad reteint son bras d’arracher dans un cri de douleur.

Pour Ombra, ce fut tout autre chose. L’impact de l’explosion transmise dans son propre bras lui arracha un cris de douleur. Milad se retourna alors rapidement. Voyant que Milad prenait toujours de l’altitude et commençait un rite, Ombra fit de même.

Par la puissance de la faucheuse, j’invoque ta faux pour faucher la vie du mécréant. Fauche de Pandémonium!

Puissance destructrice du feu, j’en fais appel à ton pouvoir, dévaste l’oxygène et transforme ce qui m’entoure de cendre. Devastation!

Alors, d’un premier temps, une faux invisible passa au travers du corps de Milad qui cracha une volée de sang, alors que suivant cela, une énorme explosion de feu enflama 500 mètres de rayons dans le ciel, atteignant presque Davarion et les autres en train d’achever les derniers liens de leur adversaires déjà mal en point.

Ombra et Milad tombèrent en chute libre vers le sol. Sortant du nuage épais de fumée noires. Les deux s’écrasèrent au sol. Tout deux, face l’un à l’autre, Milad s’époumona de son énergie restante.

SCELLE LE DAV.

Désolé, nous avons été interrompu, je dois recommencer. Davarion accouru en faisant les sceaux. Maxime s’assurait avec sa technique des fils de garder immobiliser les autres au sol. Respirant fortement.

Dans la mort, il y a vie éternelle, même dans la mort, rien ne se perd, tout se recrée. Faucheuse, toi qui est miséricordieuse, prend ma vie et permet moi une renaissance.

NON VITE DAV’!

À ses paroles, Davarion continuait les sceaux, cette technique lui étant plus longue et couteuse… Il devait le faire bien. Il termina ses sceaux et frappa ses mains au sol au moment ou l’invocation de la faucheuse relacha les dernier filament qu’elle avait envoyé sur plusieurs kilomètres, prenant sa faux… Elle faucha Ombra dont le corps se désintégra. La technique de Davarion créa le sceau de scellement là où se trouvait Ombra.

PUTAIN NON! Malgré la rage de Milad, Davarion se jeta sur celui-ci pour soigner sa blessure majeure.

Davasoin.

Milad quant à lui, repris la forme de Sethlim, son armure était en piteux état, autant que l’homme.

Je ne finirai pas se tournoi camarade… J’ai usé de presque tout ce que j’avais et ce qu’Argon avait… Désolé. Il sourit un brin amusé.

Les soins terminés, Maxime se tenait debout, il avait lui-même soigner quelques-unes de ses blessures….

Ce n’est pas finit, nous avons de la compagnie les gars… Et je propose qu’on s’allie vu notre état… Dit Maxime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   02/01/18, 12:30 am

La finale
Les trois guerriers se mirent en position, observant l’horizon de la forêt, cherchant à voir d’où viendrait l’ennemi.

Je me demande quel équipe il reste… Les chimères? L’hydre?

En tout cas, si c’est Achyl, je le tue.

Du calme, nous verrons bien assez tôt.

C’est alors que lentement, deux petites lueurs semblaient apparaître parmi l’épais brouillard rougeâtre. Puis soudainement, deux silhouettes féminines en ressortirent. Elles regardèrent autour d’elles.

Vraiment dommage… Nous devrons achever des épaves. Il aurait été plus pertinent d’arriver au début des combats. Se désola la plus âgée.

En tout cas, le combat ne sera clairement pas équitable. Encore une fois. Dit la plus jeune.

Bien le bonjour mes demoiselles ! Je vois que vous êtes donc l’équipe restante ! Dit alors, soudainement, Sethlim enthousiasme. Il s’approcha lentement, visiblement garde baissé.

Seth! C’est pas le temps! Ronchonna Davarion.

Il fait quoi ton abruti de potes? Il veut nous faire perdre? Se questionna Maxime qui dévorait lui aussi, du regard les deux bombes ambulantes.

Les deux femmes esquissèrent un fin sourire, laissant Sethlim approcher.

D’aussi magnifique femmes ne devraient pas avoir à combattre des brutes comme nous. Nous devrions plutôt aller prendre un verre. Qu’en pensez-vous? Sethlim offrit, malgré son apparence plutôt endommagé et peu soigné du moment, un sourire qui se voulait charmeur.

J’aime les hommes dans ton genre, du moins, lorsqu’ils n’ont pas l’air de cadavre. Ria la plus jeune. J’aurais accepté le verre dans d’autres circonstances.

Sethlim haussa les épaules et leva les mains paumes vers le ciel.

M’ah ! Que pourrais-je faire pour que les circonstances changent ? Dit-il joueur.

La plus âgée des sœurs regarda l’homme maintenant plutôt proche.

Tu pourrais te laisser battre.Elle tira son katana rapidement tentant de planter Sethlim qui esquiva le coup de justesse.

Woa! On ne plaisante pas ici ! Il tenta de reculer alors préparant des sceaux. On se reverra après le tournoi mesdemoiselles ! Le regret de ne pas boire avec vous me hantera longtemps sinon !

Enjôleur ! S'exclama Mila

Maxime vint s’interposer pour prendre le second coup de katana de la plus âgé destiné à Sethlim.

Le bouffon ! Je te comprends, mais la situation requiert plus de sérieux maintenant ! Elles sont plutôt forte avec leur style de combat sans parler du reste. Ne baisse pas ta garde !

DAVASMASH! Davarion arriva derrière Maxime en allant frapper vers la plus ainée. Elle fit un saut vers l’arrière alors que l’impact explosa le sol. Maxime commença des sceaux.

La plus jeune sortit son katana et le leva vers eux.

Vous méritez un combat avec toute notre puissance. Unicité créatrice de brouillard, les guerriers de la brume sanglantes. Aux paroles de la jeune Heinstark, plusieurs samourais se créèrent sous forme de brume. Ceux-ci entamèrent le combat avec Davarion, Maxime et Sethlim.

Alors qu’ils esquivaient en canalisant, Sethlim utilisait son arme atypique pour se défendre, alors que Davarion et Maxime ne peinait pas plus à exterminer les clones de brumes.

Le problème c’est qu’ils sont infini ! Cette unicité est vraiment un problème !

Seth’! Est rendu où la plus vieille!?

Sethlim sursauta à la réalisation, il enchaina rapidement sa technique.

Libera Me. Au moment de ses paroles, Sethlim senti un impact dans son torse, la plus âgée se matérialisa à moitié dans le nuage de brouillard, le katana transperçait le torse du guerrier.

Karrgh! Il cracha du sang, puis lâcha ses armes.

Pfeuh. Mila cracha un peu de sang dans le dos du guerrier. Repose en paix, guerrier. Sethlim s’écroula sur le sol inconscient. Ta technique m’aura quand même eue.

Sethlim ! S’époumona Davarion. Celui-ci entra dans une rage, alors qu’il frappait éperdument la multitude de samourai de brume qui venait s’interposer, réceptionnant parfois des coups perdus.

Maxime quant à lui, peinait, tentant de se frayer un chemin vers Saina.

Je n’ai plus assez de ki! Le gros gars, j’espère que tu as un plan!

Saina secoua la tête de négation, fit quelques sceaux.

Invocation de sceaux : Misutodoragon. Elle frappa d’une paume le sol. Un cercle d’invocation se créa et en sortit un dragon de brume qui s’éleva dans le ciel en premier et chargea Maxime.

Maxime se chargea de ce qu’il lui restait de ki.

Le tout pour le tout ! SAMEHADA ! Il tenta de faucher le dragon qui le chargeait, malheureusement, l’injection de ki n’ayant pas suffit, il faillit d’un premier temps perdent connaissance, mais c’est le dragon qui l’attraperait dans sa mâchoire venant le cogner contre un arbre, l’achevant vers le monde des rêves.

Davarion restait sur ses gardes, stressé et emmerder par la situation. Les deux sœurs chargèrent avec leur katana Davarion. Davarion fit ses sceaux.

DAVACLIER ! L’armure de ki vint le protéger des deux coups reçus, il tourna sur lui-même avec son marteau chassant les deux sœurs de son chemin.

Tu vas t’épuiser avant nous, abandonne et nous serons gentille. Dit l’une d’une voix mielleuse et aguicheuse.

JE N’AI QUE SIV ! TES VILS TENTATIVES FEMMES NE M’AURONS PAS. Hurla le colosse qui les chargea à leur tour.

Davarion échangerait plusieurs coups avec Mila, bloquant en même temps par moment Saina. Néanmoins, la suprémacie des deux femmes en formes firent en sorte que les échanges de coups durèrent environ 2 minutes avant que Davarion manqua de ki et brisa sa technique. C’est dix minutes plus tard, couvert d’entaille et de sang, que le guerrier aurait finalement perdu connaissance pendant un combat éprouvant plus pour lui.

Tu auras su nous tenir en haleine malgré tes blessures. Tu es un excellent combattant, membre du Havre. Malheureusement, nous n'aurons pas eue à utiliser tout nos atouts dans ce tournoi, la chance nous aura guetter. Les deux sœurs à ses paroles rengainèrent leur arme.

Soudainement, des magiciens et des soigneurs arrivèrent sur les lieux par le ciel, transporter magiquement par des mages. Ils entamèrent le traitement des blessées. Le tournoi était clos.


La victoire : L’équipe de la Brume Sanglante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frères de bras [1er édition]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frères de bras [1er édition]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les frères Quay
» [Mysa] édition double CD 3e album + inédits
» album "CHAQUE FEU" édition canadienne
» ...mains & bras...
» [Réédition] MORBID SIN - The Arrival of the Sin / Cauldron..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hysdrit :: Colisée Millénium :: Compétitions et tournois-
Sauter vers: