Le forum d'Hysdrit est une plateforme servant d'externe à la partie du JdR Anima, basé sur une création originale.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le combat de la belle et la brute

Aller en bas 
AuteurMessage
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 740
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Le combat de la belle et la brute   05/10/17, 07:00 pm

5h50 du matin, le guerrier entrait dans l’arène fatigué de son investigation et son réveil plus tôt que prévue. Son opposante, déjà présente, ne semblait pas se réjouir du combat à venir. Hector salua la Lady Maryam alors que celle-ci exclama seulement devant la cinquantaine d’étudiant présent dans les estrades.

Commençons que nous finissions cette mascarade visant ton seul égaux.

Hector fronça les sourcils.

Tu as accepté ce combat, c’est toi qui es rempli de vanité à vanter ton score!

Lady Maryam en avait assez déjà, puis elle murmura dans un calme sans précédent.

Nyctinastie.

L’aura que dégageait son ki vint prendre la forme d’une rose qui vint se refermer contre elle. Elle prit alors une position défensive et attendit la charge du guerrier maintenant que les offenses étaient faites.

Hector resta de marbre, la regardant.

Les dames d’abord.

La courtoisie que lui faisait son adversaire la frustra. Après tout, sa galanterie était source de provocation comme si elle ne pouvait pas le recevoir dans une joute corporelle. Elle le chargea. Hector en profita pour bien bloquer le coup et lui rendre une contrattaque qui resta aussi, sans effet. Une succession de coups et de contre-attaques se fit alors entre les deux combattants. Voyant que ses coups portaient, mais que l’armure de son adversaire semblait plus robuste, Maryam pris un certain recul pour parer un coup d’Hector. Un mince sourire s’afficha alors sur le visage de la guerrière.

Pollinisation.

Soudain, la fleur de ki qui protégeait la combattante émis des pollens de ki qui vinrent se répartir sur un rayon de 10m. Puis, profitant de l’interrogation qu’elle perçu au regard du grand guerrier, porta un coup qu’il bloqua et lui rendit et qu’elle bloqua. L’impasse restait présente. Pour Maryam, il était hors de question de ne pas porter le premier coup blessant.

Hector fit un bond derrière et recula le plus possible, s’acculant au mur de l’arène. Maryam émit un rugissement et chargea alors Hector. Hector fit une contre-attaque pour intercepter la charge et abima la rose protectrice qui entourait la combattante.

Hector réalisant qu’il était coincé, tenta de profiter de sa masse et sa force pour repousser Maryam. Encrant ses pieds telle une ancre maritime, Maryam ne bougea pas d’un poil faisant ce qui surprit l’assemblée, gagnant son duel de force brute. Hector se sentit un brin humilié alors, surpris de la force de la femme et tenta de les séparer par un coup de sa lame. Elle bloqua le coup avec son bouclier et lui offrit une contre-attaque qui égratigna l’armure du guerrier.

Ce n’est pas terminé! Tu ne m’échapperas pas! INDUCTION FLORALE.

À ses paroles, la fleur d’aura qui était refermé sur elle, s’ouvrit d’un coup et la brèche dans la fleur se ferma. Puis elle frappa Hector qui ne vit pas le coup devenu plus rapide, arriver et le pris sur l’épaule. Bien qu’il ait un réflexe pour amortir le coup, il ressentit l’équivalent d’un léger coup de poing venant d’un des bouts du fléau à deux faces. Il observa alors son bras protéger et fronça les sourcils. C’est là qu’il réalisa… Son armure semblait ne plus faire d’effet protecteur contre rien.

Peut-être dans un élan de panique dû à la surprise, Hector décida qu’il était temps de tenter d’écarter Maryam de lui et d’éviter de combattre dos au mur. Il chargea alors d’un coup dans sa lame son énergie.

Schwert Des Guten!

La lame créa une décharge de fraicheur qi explosa au contact des deux guerriers. Malheureusement pour lui, Maryam ne comptait pas quitter cette danse du corps immédiatement, toujours au contact du colosse. Elle en profita pour contre-attaquer et lui filer un coup de fléau. Les deux boules de métaux le frappèrent si violemment sur le moment, qu’Hector eut le souffle coupé sous l’impact et cogna de dos, contre le mur toujours présent.

Maryam voyant sa chance, elle commence à marteler de coup le pauvre Hector qui peine pour reprendre sa défense. Un échange de nouveau coup sans but atteint s’effectue de nouveau. Finalement, Hector l’atteint en brisant de nouveau, un peu l’armure de la fleur. Bien qu’Hector ait affecté la couche protectrice qu’un brin, elle explose dans une pluie de pétale de ki. Déstabilisé par la beauté de cette technique, Hector reçoit un coup sur la tête qu’il réussit à amortir à la dernière seconde. En faisant un mouvement de main, la seconde boule de son fléau vint atteinte Hector au ventre, lui coupant de nouveau le souffle.

Hector poussa un grognement, la colère semblait l’envahir et puis, il se ressaisit. Un nouvel échange de coup survint où Hector fut perdant. Voyant que ses égratignures empiraient, que ses bleus devenaient de plus en plus douloureux, le géant concentra son énergie pour guérir ses propres blessures.

À bout de souffle, Maryam commençait pour sa part, à souffrir d’épuisement suivant ses incessantes attaques agressives contre le milicien. Malgré tout, un nouvel échange de coup se fit savoir, entre les klings et les klangs perceptible, la foule était silencieuse, observant un combat qui semblait pénible. Non par l’incapacité des personnes, mais plutôt car la combattante semblait animée d’une haine sans limite pour son adversaire.

C’est alors que Maryam, le regard noir de colère, poussa un hurlement de guerrier alors qu’elle tentait d’abattre de toute ses forces son fléau contre le torse du guerrier. Le premier boulet du fléau atteint le torse et le second l’épaule, lui arrachant une forte tout et un recul. Hector prit le coup de plein fouet, crachant un peu de sang alors, une énorme ecchymose sur l’épaule. Elle entreprit un second coup qui, par chance, Hector bloqua avec son bouclier sans offrir de réponse en guise de contre-attaque.

Hector pris au dépourvu se concentre alors sur sa défense, canalisant son énergie, il entame une guérison rapide se doutant que ce dernier coup irait le nuire sinon dans le futur. Le pollen vint lentement alors qu’Hector se soigner, disparaître lentement et progressivement en touchant le sol, perdant de sa suspension. Maryam, bien qu’épuisé et haletante offrit une triple attaque qui fut partiellement garder par la défense d’Hector.

Le guerrier analysant la femme, offrit alors un de ses plus beaux coups jusqu’à maintenant, venant ainsi entaillé le bras de la guerrière. Elle prit un léger pas de recul.

Sale enfoiré ! Tout ce que tu veux, depuis que tu es venu m’harceler au bar, fut avoir un peu d’attention féminine car c’est de la seule façon que tu arrives à en avoir.

Hector enchérit.

Ce n’est pas digne d'une Lady d'abuser de vulgarité pour te montrer supérieure.

La Lady ne sembla pas trop s’en offenser et commença à échanger de nouveau coup avec Hector.

Je t’affronte seulement pour que tu apprennes à tenir ta langue. Comme le sage de la Montagne Davarion lui-même me l’a enseigné, on tombe toujours sur plus fort un jour où l’autre.

En guise de réponse, Maryam frappa de nouveau Hector pour ensuite, rétorquer une fois la danse reprise.

Je n’ai jamais dit être la plus forte, ni d’avoir cherché à prouver quoique ce soit ! Tu es venu, toi, avec tes suspicions me provoquer et m’harceler de te combattre alors qu’initialement, j’avais refusé !

Jamais je ne t’ai forcé ! Je croyais qu’avoir de fort adversaire te serait un bon entrainement plutôt que de toujours combattre plus faible !

Maryam atteint de nouveau Hector au torse, qui émit un grognement. Puisque la discussion ne menait nulle part, il analysa le comportement de la femme, étrangement agressive selon son propre avis. Elle semblait commencer à suer son ki… Non! Elle suait du sang!?

Tout va bien ?

Mêle-toi de tes affaires ! Ragea alors Maryam. Je me battrai à en mourir s’il le fallait ! Ma vie en dépend ! Ma liberté !

Cela me regarde justement, car quand tu meurs, le combat se termine et je n’ai pas dit que c’était un combat à mort. Argumenta le colosse.

Peut-être pas pour toi… Insista alors la femme.


Elle continua de porter ses coups, poussant ses limites toujours au maximum. Les coups échangeait offraient un spectacle de flamèche ici et là, de métal contre métal. Les coups malheureusement pour la femme, se faisant de plus en plus faible.

Arrêtons ici. Dit alors Hector qui pris simplement une position défensive au lieu de continuer à l’offense.

Maryam, qui semblait voir noir, ne réagit pas à la stature et la proposition et continua d’offrir des coups. Voyant l’acharnement et l’épuisement de la femme, Hector anticipait de mieux en mieux les coups et les bloquaient avec aisance. Finalement, il saisit sa chance et pris une contre-attaque. Le coup trancha alors la femme sur le torse, brisant un brin les sangles de son armure et lui ouvrit une plaie sur la cuisse. Maryam cracha sa première poignée de sang, une longue trainée éclaboussa le sable sur le fond de l’arène.

Hector en profita et enchaina sur un nouveau coup qui blessa de nouveau la femme, qui tenait faiblement debout et semblait tout autant déterminé face au monstre qu’elle voyait en Hector. Hector brisa sa propre défense en décidant que c’en était assez.

Dans une colère, la femme tenta alors de poursuivre le coup, Hector bloqua aisément le coup qu’il vit venir. Il tourna sa lame d’un sens, prenant son élan avec sa lame et frappa la femme de son plat de lame. Le coup atteint le casque, qui frappa la tête. Assurément, Maryam allait être sonné, mais ce qui inquiéta la foule alors, c’est le bruit qu’émis son crâne. L’élan terminé, on vit le casque volé dans les airs plus loin, alors que la femme perdit les moyens dans ses jambes. Elle s’écroula au sol, sa tête frappa alors violemment le sable. Elle semblait morte.

À ce moment, plusieurs étudiants sautèrent dans l’arène s’assurer de la bonne santé des combattants. Maryam fut rapidement transporter au centre de soin alors qu’autant, des garçons félicitaient Hector de sa victoire contre l’indomptable Lady, autant que les filles du dortoir similaire le fusillaient d’insultes.

Tout ce que je souhaite, c’est qu’elle se porte mieux lors de son réveil… C’était un combat honorable et je lui souhaite de trouver meilleur but que de se battre par arrogance.

Hector quitta alors la zone pour aller rejoindre Evanel et Faron qui cherchait eux, Sylveria qui à ce moment, était dans les estrades avec Sébastien, observant le combat.


Citation :
HRP : Le combat dura 31 tour, donc il faut considérer que le combat dure 1 minutes 33 secondes alors que dans la vie, il aura pris 2h03 à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
 
Le combat de la belle et la brute
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Top 2 - Une belle paire de Robert!
» La belle époque en Champagne au temps du phylloxéra.
» La plus belle fille du monde ( pour moi...)
» LA BELLE ECHAPPEE - Conte musical 2009 par BF de VASLES
» La plus belle tirade d'auto-dérision:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hysdrit :: Généralités :: Autour du feu-
Sauter vers: