Le forum d'Hysdrit est une plateforme servant d'externe à la partie du JdR Anima, basé sur une création originale.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le donjon des Ultimes [Quête principale 17-10-2017]

Aller en bas 
AuteurMessage
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 740
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Le donjon des Ultimes [Quête principale 17-10-2017]   24/10/17, 11:54 am

C'est ainsi, qu'après la lecture de la première partie du récit des 12 ultimes, au sein de la tour Ultima, maintenant devenu le musée, que Gabriel indiqua aux trois combattants des nomades où trouver l'entrer du fameux donjon, auquel ils étaient promis à gloire et richesse s'il le terminait. En promesse, il leur offrirait la fin du récit des 12 ultimes, s'ils terminaient le donjon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 740
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Le donjon des Ultimes [Quête principale 17-10-2017]   25/10/17, 05:44 pm

Ainsi, Faron, Hector et Gerolt se rendirent à l'entrée de la cache des 12 Ultimes afin de faire face à la première énigme. Sur la stèle, était écrit une question des plus simples : «Qui était le chef des 12 Ultimes?».

C'est en réfléchissant à voix haute que Gerolt prononça «Michaël». Aussitôt dites, aussi ils étaient transporté instantanément dans une plaine surmonté par une vallée. Le temps de réaliser, clignant des yeux, ceux-ci firent un premier constat. Aucune chance de revenir en arrière.

Alors que les garçons se consultait simplement pour le chemin à emprunter, Faron avança dans la plaine, seul afin d'en découvrir le paysage. Soudainement, Faron se sentit propulsé. Une créature verte, sous forme de cerf-volant semblait avoir fait lever un puissant vent, attaquant sa cible. Hector ne perdit pas de temps et couru au secours de son ami, chargeant la créature qui avait descendu.
Pendant ce temps, Gerolt analysa la situation et voyant que dans le ciel, ils étaient des centaines,
pris la direction en courant de la vallée, vers l'arche qu'il avait aperçu au sommet.

Le combat serait plus épuisant que difficile pour Faron et Hector, qui devait abattre une créature volante. Pendant ce temps, Gerolt arriva dans la vallée, la première chose qu'il vit, une créature verte assise sur un rocher. Pris de panique il rebroussa chemin en invoquant sa centaure. La centaure ayant de meilleure faculté de vision, lui indiqua aussi, de faire attention aux fleurs à bulbes qui traînait ici et là. C'est fleur pouvant créer des zombies sous leur contrôle. Ne sachant plus quoi faire, Gerolt se mis en position latérale de sécurité, se demandant où il était bien tombé.

Hector et Faron revinrent, lui demandant ce qu'ils faisaient. Expliquant la situation, le groupe pris soin de ne pas marcher sur les créatures et avancèrent vers la vallée. Le premier constat, la créature était immense. Faron et Hector décidèrent de l'approcher quand la température baissa subitement paralysant sur place Hector. Faron tentait de gagner du temps en posant des questions à la bête qui ne semblait rien comprendre. Finalement, Faron achètera son passage avec ses rations. En arrivant devant la stèle, l'énigme suivante était écrite «Qui grossit sans manger?». Une fois celle-ci lu, des murs de terre les surmontèrent. Prise au piège, ils devaient répondre.

C'est après plusieurs échecs, que la réponses «Des nuages» sortit et qu'ils furent aspiré par la porte,
se retrouvant maintenant dans un sombre couloir. Ne sachant pas ce qu'il y avait, excepté pour Gerolt le nictalope. Gerolt créa une torche magiquement et l'alluma. Ceux-ci entamèrent alors un plan de la zone, refermant trois pièces avec trois stèles avec une empreinte de main. Ils en conclurent après testes, que les trois devaient être activé ensemble. Tous se mirent dans chacune des salles, Hector complètement dans le noir puisque Faron avait gardé egoïstement la seule torche.

Ainsi, Hector eut l'énigme :
«Solide comme l'acier,
mais plus souple qu'une lame,
je ne suis rien de plus
que des trous liés à d'autres.»

Gerolt eut :
«Encore plus sûrement qu’un venin ne saurait jamais le faire,
terrassai-je tous mes adversaires.
Rongés et moulus de mes mains,
rien de ce que je prends ne m’appartient.
Nul ne me résiste, chaque chose se meurtrit, cesse d’être libre,
et par ma puissance retourne à l'équilibre.»

Faron eut :
«Il hurle mais il est sans voix,
Il flotte mais il est sans ailes,
Il mord mais n’a pas de dents,
Il murmure mais n’a pas de bouche.»

Gerolt trouva le première la réponse à la sienne, soit «Le temps», suivit de Faron qui après quelques tentatives trouva «Le vent» et pour terminé, Hector qui allait vers un échec, trouva «Une chaîne».

Finalement, la dernière étape arriva, les trois combattants apparurent dans une vaste vallée. Au devant se trouvait un ravin rempli de stalagmites mortelles, à gauche une montagne escarpé à escalader et à droite un lac avec une mini-île visiblement vide.

La stèle qui se trouvait devant eux, ils s'en approchèrent. On y lisait les instructions concernant les épreuves à venir.

«Trois parchemins contenant chacun une partie d'énigme numéroté se trouve dans chacune des trois épreuves. Vous devrez possédez les trois parchemins, que vous poserez dans l'ordre sur la stèle afin de répondre à l'énigme finale.

La durée de l'épreuve est de 2 minutes. L'une se trouvera au sommet d'une montagne, l'une dans un chemin mortelle et l'autre dans une zone aquatique. Dès que vous dépasserez la stèle, le décompte commencera. Prenez garde à ne pas mourir ou même, d'échouer. L'échec pourrait mener à bien pire.»

Les trois aventurier se consultèrent donc. Il fut décider que Faron escaladerait la montagne, Gerolt ferait l'épreuve de natation et Hector de saut et d'équilibre. Une fois paré, tous commencèrent leur épreuve.

Hector enjamberait et sauterait de pillier en pillier sans trop de difficulté, esquivant la mort une fois de peu, sans plus. Il reviendrait avec son parchemin, le #1 «À la jeune fille, il donne la foi.». Gerolt, invoquant et contrôlant une sirène, son déplacement sous l'eau serait plus rapide et atteindrait finalement, la grotte sous la petite île que la sirène aurait aperçu. Il reviendrait avec le #2 «À l'épouse, il donne l'espoir.» Faron, esquivant plusieurs fois des chutes mortels ratant sa monter, arrivera malgré tout à temps, pour poser l'énigme #3 sur la stèle «À la vieille femme, c'est la charité.».

Une fois tout en place, il leur restait une minute pour trouver, ce qu'ils échouèrent à plusieurs reprises. Une fois le temps écouler, la stèle se désintégra, laissant place à un sceau magique au centre. De la sortie une créature qui se matérialisa dans une grosse ombre tourbillonnante.

- C'était un baiser, mes amis. Dit l'Arhiman qui apparu.

La créature était de la taille d'Hector, mais en moins musclé. Visiblement, elle dégageait une bonne force et tous se mirent en garde, au cas où.

- Si vous désirez sortir, vous devrez m'affronter et gagner dans deux épreuves. Vous devrez choisir qui m'affrontera. Si vous réussissez les deux épreuves, vous serez tous retourné à l'entrée et gagnerez les récompenses promises. Si vous réussissez qu'une des deux épreuves, vous devrez abandonner des gens derrière vous. Si vous échouez les deux, vous serez piégé ici jusqu'à votre mort où qu'un autre groupe vous sorte en réussissant les épreuves. Choisissez intelligemment qui m'affrontera.

La première épreuve est une épreuve de paris, le gagnant est celui qui remportera trois paris. Chacun notre tour, nous nous lancerons un paris pour voir qui accumulera le plus de point. Un paris ne peut pas être fait deux fois.

La seconde, sera une épreuve plus complexe. Un duel de rapidité sur le premier qui éteindra la bougie de l'autre. Pour éteindre la bougie, seul votre corps et votre souffle peut-être utiliser, de même que le terrain ou des contacts indirect. Aucune magie ou ki ne peut-être utilisé. La bougie peut-être placé là où vous le désirez. Ma bougie a une durée de vie de 1 minutes alors que la votre de 54 secondes.
Vous commencez avec un déficits.

Maintenant faites vos choix.


Après une longue consultation, Hector décida de faire l'épreuve des paris alors que Faron se préparait pour la seconde.

Une arène sortit de terre, alors qu'Hector et l'Arhiman se placèrent. Souriant, arrogant et franchement amusé, l'Arhiman indiqua à Hector que tout ce qui se disait en dehors de l'arène ne pourrait être entendu de leur part. Suivant une décision du hasard, l'Arhiman eut le premier tour de paris.

- Je te paris que tu n'as pas le courage de te suicider.

La question choqua Hector. S'il disait oui, il devrait le prouver et il était hors de question qu'il meurt ainsi. Alors, il se résigna, l'Arhiman avait un point. Mais une chose était sur, la nature des paris venait de devenir tout autre.

Ensuite, vinrent des défis de hasard et divers, créant des points nul jusqu'à une épreuve d'endurance lancé par Hector. Une série de pompes. Malgré ses efforts, Hector pris l'avantages et égalisa les scores. Afin de se donner un point supplémentaire, l'Arhiman offrit un paris franchement désobligeant.

- Je paris, que tu n'as pas le courage de couper la langue de ton coéquipier qui parle trop en ce moment en dehors de cet arène.

À ses paroles, Hector regarda ses compagnons et voyait Faron qui parlait, sans entendre néanmoins. Gerolt qui avait capté l'information se recula, juste au cas... Hector fronça les sourcils et avança vers Faron qui avait compris à retardement. Hector pris la peine de s'excuser en disant : «Je m'excuses ami».

Voulant éviter de se faire couper la langue quand Hector arriva trop proche, il utilisa sa technique pour s'échapper sans regarder sa destination... Faron se jeta dans le vide, prêt du précipices de l'épreuve du devant. En réalisant qu'il allait mourir, Faron utilisa de nouveau sa technique pour revenir saint et sauf, dans un grabuge. L'Arhiman se déclara vaincu, sachant qu'Hector allait réellement le faire, mais que son coéquipier n'était pas très réceptif. Malgré tout, l'Arhiman eut de bonne barge de rire.

Hector alors demanda à l'Arhiman d'amputer un de ses sens, ce qu'il fit sans hésiter, montrant sa détermination et surtout, son immatérialisme. Il s'arracha un oeil. L'Arhiman lança alors le paris d'embrasser avec la langue pendant une minute ce Faron, ce que les deux firent. Hector et Faron,
s'embrassèrent à pleine bouche. À la fin, Hector cracha et Faron vomissa. Ce fut le premier moment décisif... Quand Hector se vexa et frappa fortement derrière la tête Faron, le mettant directement dans l'inconscience... Le participant de la deuxième épreuve était maintenant dans les vapes.

S'en suivit d'autres défis jusqu'à une nouvelle égalité, de 2 à 2. L'Arhiman décida d'ajouter du piquant,
ainsi il paria à Hector qu'il n'aurait pas le courage de se faire poignardé dans une zone non mortel par un camarade. C'est après les vapes que Faron poignarda la joue gauche d'Hector, laissant une immense cicatrice que l'Arhiman ferma. Hector échoua de nouveau ensuite son paris, l'Arhiman paria qu'Hector ne passerait jamais à tabat son ami Gerolt. Ce qu'Hector fit, laissant Gerolt sur le bord de l'inconscience à vomir sa salive. La deuxième épreuve s'annoncerait difficile, l'Arhiman le savourait déjà.

Hector voyant que cela dégénerait et dans un désir d'en terminé, pris plus de temps à réfléchir cette fois. Hector fit son choix, il paria que l'Arhiman ne devinerait jamais la couleur du pendentif dans son sac. L'Arhiman eut un regard mauvais, voyant que cela le mènerait à sa perte. Ainsi, il fit une tentative : Violet. Le pendentif était vert... Il échoua, Hector remporta la première victoire.

Ensuite, vint le tour de la deuxième épreuve, Hector ne pouvant plus reparticiper, ils devaient trouver le moyen et qui, allait faire l'épreuve. Voyant l'indécision, l'Arhiman leur offrit un 2 contre 1. Il pourrait par contre, attaquer un des deux alors que l'autre il ne pourrait le toucher. Faron se porta volontaire pour la joute et Gerolt comme gardien de la chandelle. Les trois compagnons partirent préparer leur plan.

Faron demanda alors à l'Arhiman de placer la bougie devant lui. Il haussa un sourcil.

- Garçon, c'Est ta bougie que tu peux placer où tu veux, pas la mienne, sinon se serait trop simple!

Tous se facepalmèrent. Puis, Gerolt tint alors la chandelle, pendant que l'Arhiman l'installa sur lui, dans son pagne. Le coup d'envoie fut lancé. Faron leva son arme vers l'Arhiman, Gerolt couvrit la chandelle. Malheureusement, l'Arhiman étant plus rapide, il prit l'initiative, il leva la main vers Faron. Une épée sortit de sa manche et se propulsa à toutes vitesses vers Faron. Le drame commença. Faron tenta d'esquivé et s'enfargea dans ses propres pieds, il échappa son arme et pris l'attaque de plein fouet. Celle-ci lui passa au travers de la jambre droite. La jambe pris son envol en dehors de l'arène, celle-ci sectionné à partir de la cuisse, Gerolt était maintenant couvert du sang de son camarade qui s'écroulait dans l'inconscience... ou la mort.

Gerolt ouvrit grand les yeux, leva le regard sur l'Arhiman. Il tenta de reculer et arriva à l'extremité de l'arène, l'Arhiman fonça, en quelques seonces il parcouru les 50 mètres les séparant et tenta de créer du vent pour éteindre celle-ci. Gerolt referma sa protection et commença les brûlures à plusieurs degrés au centre de sa main. Survivant à sa douleur l'Arhiman cherchait maintenant une solution pour éteindre. Gerolt baissa le regard et vit que l'Arhiman eut le temps de déposer la chandelle derrière, elle était trop loin...

L'Arhiman continuait ses démarches, laissant Gerolt s'affaiblir par ses blessures de feu. Puis, il frappa le sol de toutes ses forces, faisant exploser le sol et l'arène, Gerolt perdit équilibre et s'écroula dans les débris, sa tenacité le fit garder sa chandelle allumé et au bout du temps de 54 secondes, l'Arhiman réalisa. Il avait perdu. La chandelle était encore comme neuve... Gerolt continuait d'entretenir sa chandelle magiquement, en créant de nouvelle cire. Technique ingénieuse, ils gagnèrent. Le duel terminé, Hector fonça sur Faron pour cicatriser avec une torche la plaie de sa cuisse. Faron était dans un état d'inconscience, Gerolt épuisé restait au sol.

L'Arhiman les félicitas et les tatouas magiquement du symbole du donjon de la sagesse. Hector le reçu sur le pec gauche, Gerolt derrière l'épaule droite et Faron le épaule gauche. Ils se désintégrèrent et apparurent à l'entrée.

Ils purent retrouver un gros coffre, contenant selon un étiquette, 24 000 pièces d'or, un livre vierge avec une carte symbolisant un diable, une épée en argent et 19 lingots de matière inconnu à leur connaissance.

Ils accoururent ensuite avec le butin et Faron au centre de soin, là où ils passeraient la nuit. Faron était dans un état critique, Hector restait pour être cajoler par une infirmière alors que Gerolt prenait du vrai repos. Finalement, alors que les deux principaux étaient soignés et reposé, les convulsions de Faron pendant la nuit les réveilla. Les infirmiers voyant que les deux étaient en meilleur état, les envoyèrent vers la taverne. Inquiet, l'état de Faron semblait incertain.

Au matin, alors que mine basse et endormit, il discutait du butin et du tout, une note vint à leur main. Faron avait perdu la vie. Ils devraient s'y faire.

Tout ce qu'il restait à Hector et Gerolt, était d'attendre le retour comme prévu, de leur deux autres compagnons pour prendre une décision quant à la continuité de leurs missions encore en cours. Tout ce qu'ils pouvaient faire, c'était de souhaiter... Un bon anniversaire à Faron, qui le jour de sa naissance 21 ans plus tard, perdait son existence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 740
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Le donjon des Ultimes [Quête principale 17-10-2017]   29/10/17, 08:18 pm

Le tatoo magique (sans les écritures) :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le donjon des Ultimes [Quête principale 17-10-2017]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le donjon des Ultimes [Quête principale 17-10-2017]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le donjon de Naheulbeuk
» TR week-end a londre - spice girls - the london dungeon
» Duos ULTIMES
» Vos solos ultimes (impros ou autres chorus)
» Esa-Pekka Salonen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hysdrit :: Rôliste :: Background des personnages-
Sauter vers: