Le forum d'Hysdrit est une plateforme servant d'externe à la partie du JdR Anima, basé sur une création originale.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mikos Oldere a.k.a Santo Aurelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Leronn Eria

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 04/09/2017

MessageSujet: Mikos Oldere a.k.a Santo Aurelle   13/01/18, 03:50 am

Dans un grand manoir, au coeur de la capitale de L'enclave, vivait la famille Oldere. Une famille très riche et reconnue dans son milieu comme prestigieuse. C'est la que vivait le petit Mikos Oldere, fils du fameux Reodin Oldere et Nivarna Ichtal. En surface, tout de ce manoir était a envier: Le luxe, les repas abondants, les servant, et, bien sur, l'argent. Sauf que peu de gens savait comment se passait la vie a l'interieur.

Depuis qu'il était tout petit, Mikos ne voyait ses parents qu'a l'occasion. Ils était souvent trop occuper par le devoir pour s'occuper de leur jeune garcon. Il vivait enfermer dans le manoir et a donc été élevé par sa nounou. Elle s'occupait de ses repas, de ses études, de ses taches ménagères et plus. Malheureusement, elle n'avait pas que sa a faire. Elle était une servante de Reodin après tout.

La seule autre compagnie que Mikos avait dans sa vie de solitude était sa servante: Jenifaël Tamin. Une jolie orpheline de son age, qui fut recueillis par la famille, et laissé aux soins des domestiques. Au début, tout les petites choses que la nounou ne s'occupait pas,c'étais laissé a Jenifaël. C'est ainsi que les deux devint amis malgrés eux. Quand il était l'heure de manger, vu qu'il n'avait pas le droit de prendre place au banquet des adultes, il partagait souvent son copieux repas avec Jenifaël, sa seule amie. Ses parents  voyait cet amitié d'un mauvais oeil et était prèt a expulser la jeune servante pour son attitude, mais fut retenue par la gouvernante de Mikos, qui était une ami elle même de Reodin.

C'est ainsi que les deux grandirent ensembles. Jenifaël avait complètement pris la relève et s'occupait de tout, sans compter les études, pour Mikos. Malgré qu'elle faisait tout pour lui, Mikos ne voyait pas Jeni comme sa servante, mais bien comme une amie. Les deux s'entendait a merveille,comme si la rencontre, des années plus tôt, n'était pas du au hasard. Avec le temps passant, ils finirent par s'éprendre l'un de l'autre. Ils adorait tellement être en ensemble que Jenifaël fuyait parfois ses autres taches pour passer du temps avec Mikos. Elle se trouvait souvent des excuses,  que croyait nullement les autres domestiques, pour expliquer son absence et malgré leurs avertissement elle continuait.

Mais toute bonne chose a une fin. C'est a l'age de seize ans que la tragédie tomba. C'est en voyant a ses taches que la servente du prince entendis quelque chose qui lui brisa le cœur. Les parents de Mikos prévoyait un marriage pour solidifier les liens d'affaires entre les deux familles. Elle lacha tout ce qu'elle faisait et courout lui dire. Mikos, très absorbé par son livre, ne remarqua Jeni que quand elle pleurait dans son cou. Elle lui raconta, en pleurs, tout ce qu'elle avait entendu. Il la consola du mieux qu'il a pu, malgre son manque d’expérience dans ce domaine, et lui conseilla de continuer ses taches tandis qu'il cherchait une solution. Triste et épuisé, elle se résigna a l'écouter.

Les seigneurs de la maison firent leur annonce a Mikos quelques jours plus tard.
"Cher fils, on a une très excitante nouvelle a t'annoncer"

"Qui y'a t'il", répliqua Mikos en cachant le livre qu'il lisait.

"Nous t'avons organisé un joli mariage avec une jeune fille.

"Pas interessé" répliqua sèchement Mikos.

Son pere était bouche-bée et sa mere éclata en sanglots.

"Tu va me corriger ce caractère et cette réponse immédiatement!" dit son père avec un ton qui ne laissait place a la discussion.

"Je n'ai pas envie d'un mariage d'affaires. Je suis apte a me choisir une femme".

"C'est cette garce de servante n'est-ce pas" grogna son père.

La claque que Mikos reçu résonna dans le manoir.

"Je vais revenir et tu est mieux d'avoir changer d'idée!" cria son père en claquant la porte.

Jenifaël se présenta peut après, armé d'un compresse froide et de petits becs réconfortants. C'est ainsi qu'ils passait leur première nuit d'amour ensemble.

Le lendemain, ne sachant pas comment, les deux tourteaux fut exposés. Jenifaël pris le blâme volontiers en disant qu'elle avait forcé le jeune homme. Elle fut enfermé dans ses quartiers durant le temps ou il déciderait de sa sentence. Deux jours plus tard, le verdict était tombé. Dans 2 semaines, la famille allait se débarrasser de la jeune servante. En apprenant que son âme-soeur allait se faire exécuter, Mikos sombra. C'était la première fois de sa vie ou il se sentait aussi impuissant.

Malgré les larmes et le désespoir, Mikos se mit a chercher une solution.  Ne pouvant pas parler a son ancienne servante, il se mit a réfléchir. Il se souvent d'une section de livres ou il n'avait pas accès, des livres jugées trop dangereux pour des simples hommes. Mais il était prêt a tout. Aussitôt qu'il mit les pieds dans cette endroit de la bibliothèque, un majordome faisant qui,par simple hasard passa dans la pièce, le rattrapa aussitôt et l'averti encore une fois. Mikos n'en pensa rien de cette avertissement et attendit qu'il quitte. Son deuxième essai fut plus fructueux. Il découvra des dizaines de grimoires de magie, certains plus récents que d'autres. Il en prit quatre et place quelque livres dessus pour égayer les soupesons.

Il chercha pendant des heures au travers les livres pour un sort qui permettrait de sauver sa bien aimé. Il se pratiqua ainsi a faire quelque sorts faciles et découvra qu'il avait un aptitude naturelle pour la magie. Une lueur d’espoir s'illumina en lui. Il serait peut-être capable de la sauver. Il approfondit ses recherches dans les grimoires, oubliant ainsi de manger et de dormir. Refusant toute communication extérieure qui ne venait pas de Jenifaël, il ne sortit pas de sa chambre durant quelque jours.

En fouillant le dernier grimoire qu'il avait trouver il un des sorts intéressant. Envoyer des messages par magie. Toute la pratique avait porté ses fruits, Mikos réussi a créer le message. Il envoya donc ce petit message d’espoir a sa douce moitié qui était toujours enfermer, ignorant ce qui l'attendait. Mais ce ne fut que le début. En fouillant plus loin, il a découvert que ces n'est pas que des messages écrits que l'on peu envoyer des gens. Il mémorisa donc le sort et le pratiqua. Malgré tout les échecs, Mikos n'abandonnait pas. C'est le moment qu'il réussit a se transporter d'un bout a l'autre de la pièce qu'il entendit un gros cri. S'imaginant le pire, il se rua hors de sa chambre et remarqua que ce n'étais qu'une servante que avait trouvé un rat. Décidément, il était très nerveux.

Tout en prenant soin de n'en rien faire paraître, Mikos se prépara un sac de départ. Il entassa du linge, des gourdes d'eau, de la nourriture conservable. Il se garda de L'espace pour les possessions de Jeni. Il était prêt. Il descendis donc vers les quartiers de Jenifaël. Il convint le garde, grâce a un peu d'or, de le laisser dire des derniers adieux a la jeune fille. Aussitôt entré, Jeni lui sauta au cou. Elle avait belle et bien reçu ses messages et elle était prête. Il finalisa alors son sac et se prépara pour lancer son sort. Mais avant d'avoir fini, la porte s'ouvrit. Dans le cadre de la porte se trouvait la carrure imposante de son père ainsi que le garde qu'il avait payé. Son père ne dit pas un mot, sortit son sabre, et chargea vers la jeune femme. Mikos protégea sa bien-aimé de son corps et reçu le coup en plein fouet dans le dos. Quand son père releva son sabre pour finir le travail, Mikos , qui était a peine conscient, finis son sort et les deux jeunes dissparuent.

Quand Jenifaël ouvrit les yeux, elle remarqua que ils était dans une foret. Elle constata avec choc que l'amour de sa vie était couché, inconscient. Elle commença a paniquer alors qu'elle vu un bel homme qui parlait avec un autre personne qui était de dos. La force dans ses jambes l'ayant abandonné, elle lâcha un faible "à l'aide" qu'elle espérait soit assez fort. Aucune réaction des deux hommes. Elle se mit a pleurer en frappant sur le sol en priant pour que quelqu'un lui viennent en aide. La cohue avait piquer la curiosité des hommes qui ont tourné le regard dans sa direction.

Quand il entendit un bruit étrange, Dastan s'attendait a voir une menace surgir. Au lieu de cela, il vu une jeune fille en pleurs avec un homme évidement blessé. Il se mit donc a courir vers cette étrange scène, qui n'est pas tout a fait commune dans une forêt proche du campent des nomades. Il s'agenouilla a cette scene et esseya de comprendre ce qui c'était passé. Jenifaël,en sanglots, expliqua a ce charismatique homme les bout de l'histoirs dont elle se souvenait. Il manquait évidament bien des détails mais Dastan avait vite comprit que cet homme était en danger de mort.
Il essaya de rassurer la jeune femme, tout en disant a son ami d'aller prevenir Abigail que il avait urgent besoin d'elle. Son ami disparut aussitot dans un tourbillon de vent. Dastan prépara sa technique de teleportation pour les ammener directement. Cela fini il rammassa Mikos et ordona a Jenifaël demettre sa main sur son épaule. Trop épuisé, elle obéit aussitot et se retrouva dans une charmante petite maison. C'est a ce moment qu'elle s'éffondra de fatigue.

Quand Mikos reprit conscience, il était coucher dans un lit au côtés de Jeni qui, aussi endormi, s'accrochait a lui. Aussitôt qu'il fit un mouvement, Jenifaël ouvrit ces yeux et ce mit a pleurer de joie. C'est a ce moment ou il lui demanda ou ils était rendu. A sa grande surprise, une autre voix lui donna la réponse qu'il cherchait. Il leva les yeux et vit une dame au cheveux noirs assis près du lit. Elle le rassura qu'elle n'était pas au service de son père et lui raconta ce qui était arriver depuis son apparition dans la forêt. Elle lui demanda si il se souvenait de quelque chose. Mikos, avec Jenifaël toujours accroché au cou, expliqua ce qui c'était passé dans le manoir jusqu'au coup d'épée de son père. Apres il n'avait aucun souvenir. Elle lui conseilla de prendre plus de repos pour rencontrer le général qui lui avait sauver la vie. Mikos se recoucha aussitôt, le sourire sur les lèvres avec seule vue les yeux pleins de bonheur de Jenifaël.

La rencontre avec le Général Dastan avait bien été. Dastan accepterait de les cacher et de cacher leurs identités pour échange du service de Mikos dans les nomades. Ils se sont fait offrir un logement par Abigail aussi longtemps qui le désirait. Le jeune couple ne pouvait en croire leurs oreilles. La vie de luxe dans le manoir était bel et bien fini, mais il commencerait une nouvelle vie d'aventure et d'amour, et cela leur plaisait d’avantage! Ce fut le début de la belle histoire de Santo et Maïka Aurelle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mikos Oldere a.k.a Santo Aurelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vivaldi: divers (sujet bordélique, classé archive...)
» Joly Braga Santos (1924-1988)
» José Joaquim Emerico Lobo de Mesquita
» Verdi - les Vêpres siciliennes
» Gaétano Donizetti (1797 1848)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hysdrit :: Rôliste :: Background des personnages-
Sauter vers: