Le forum d'Hysdrit est une plateforme servant d'externe à la partie du JdR Anima, basé sur une création originale.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 8 : L'union dans les cultures

Aller en bas 
AuteurMessage
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 699
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Chapitre 8 : L'union dans les cultures   17/01/18, 03:09 pm

Le concept des unions selon les cultures
L’union entre deux ou plusieurs personnes est choses commune dans Hysdrit et date de l’ancienne époque où la croyance dans certains Dieux étaient dominante. Maintenant adapté au monde moderne d’Hysdrit, les unions sont encore choses courantes mais veut généralement quelques choses de différents selon la culture.

Avec l’arrêt des guerres, l’an 1 fut la première année réellement à voir des mariages entre personne de ville anciennement ennemis. Les autres cas avant, étaient choses rare mais pas impossible.


L’union chez Zéphyr
On dit des tourtereaux ayant des relations sexuelles en Zéphyr sans être unis comme étant une parjure au vrai amour. Il n’y a pas plus malsain pour l’esprit que de voyagez d’un cœur à l’autre dans le simple but de l’amusement, puisque non seulement, on détruit son âme, mais on perd peu à peu, les chances d’atteindre le vrai bonheur.

L’union entre deux personnes qui s’aime en Zéphyr est un contrat entre deux personnes se promettant un amour éternel, à la vie à la mort. Aucun retour en arrière ne peut être fait et il est du devoir des unis de régler leur conflit afin de grandir ensemble. Lorsque l’un des partenaires vient qu’à mourir, le contrat continue et ainsi, trouver autre femme serait vu comme une trahison à cet amour qui était unique.


L’union chez Tramontain
Contrairement à ce que les gens pourraient croire, Tramontain a rendu le statut d’une union au statut d’une diplomatie. Ainsi, l’avis des jeunes tourtereaux étaient souvent mise à la trappe au profit d’alliance de famille afin de créer une génération suivante dites parfaite. Le poids politique dans l’ancienne Tramontain fit en sorte que de marier son fils avec une fille d’une bonne famille ou vice-versa, apporterait une union aussi entre famille. L’état d’une union en Tramontain était perçu comme une union entre deux familles et non simplement deux êtres.

À l’époque plus moderne d’Hysdrit, l’union est encore chose commune et il importe encore l’approbation des seniors dans les familles de l’accepté. Plus de liberté fut offerte aux tourtereaux, mais les responsables de famille gardent le droit au dernier mot. Il va s’en dire qu’une union brisée revient à une déclaration de guerre entre deux familles.



L’union chez l’Occitane
La chose la plus importante à l’Occitane est de bien marchander et créer de bonne connexion ainsi, dans l’Occitane, c’est la loi du plus riche qui règne sur les unions. Ici, rien n’est une question d’amour, bien que parfois, cela peut être le cas. La valeur marchande d’un homme de base est de zéro alors que celle d’une jeune femme est au plus offrants.

Mariée sa fille à un riche bourgeois amenait une prospérité au père et augmentait son réseau de connexion. La seule chance d’un homme afin de faire une union en général dans l’Occitane, est d’être celui qui payera le plus ou qui apportera le plus au père. Le contrat d’union apportera donc un atout inévitable au père de la fille, contrairement au garçon qui devra faire vivre son beau-père tant qu’il vivra.


L’union aux Aquilons
Les aquilons sont ceux qui portent le peu d’attention à ces traditions d’union. Pour eux, le plaisir de la chair l’emporte sur l’importance de la durée de celui-ci en terme général et il est donc possible, dans ce territoire, de marier plusieurs femmes. L’amour est pour eux, comme la vie, éphémère et aussi bien en profiter le plus possible.

Il n’est pas rare de voir des unions se briser pour d’autres ou bien, voir un bon marin réputé posséder une maison de plusieurs femmes. La plupart, réputé pour être de mauvais père au moment de voir les marmots apparaître…



L’union à la Cité-État du Havre
L’union dans la difficile cité sous-terraine du Havre était rarement de longue durée de par le fait qu’il servait possiblement à deux choses : la charité ou une tentative de renforcement. Bien que souvent l’amour fût en cause, un désir de survie amenait les amants à s’unir afin de solidifier leur famille et être plusieurs afin de tenter de renforcer les gains.

Alors que la femme aura le rôle de celle qui gère le foyer, l’homme aura le poids sur les épaules de la garder vivante. Dans le cas d’une union de charité, il s’agit généralement d’offrir selon leur croyance, une partit de son âme au futur défunt. Il ne faut pas oublier que la moyenne des décès se faisait autour des 28 à 32 ans. Une union dans cette culture représentait un espoir d’un futur plus heureux, meilleur.


L’union à Mistral
Mistral est une ville du froid où le crime avait fait grandement partit de sa culture. Ainsi, il n’était pas rare de voir des unions forcés en échange de règlement de dettes. Néanmoins, il ressort un grand positif à Mistral, celui où la femme à le dernier mot dans le choix. Ainsi, un père malveillant désirant marier sa fille à quelqu’un envers qui il possède une dette et dont la fille ne le juge pas apte, le père finit régulièrement par payer d’une façon ou d’une autre la dette.

Dans l’actualité, lors d’une union à Mistral avec la vague de crime diminué, la fille possède toujours le dernier mot et possède donc un avantage pécuniaire à choisir son partenaire d’union. Elle peut donc suivre l’élan de son cœur ou bien, son besoin pécuniaire. L’homme servant clairement, de portefeuille dans le dernier des cas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
 
Chapitre 8 : L'union dans les cultures
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Union européenne débat de la définition de la vodka
» union vosgienne de bf
» Dans ton cul ou dans mon cul ?
» Dans les steppes de l'Asie centrale ( Borodine )
» _Ne pas se faire prendre l'appareil photo à l'entrée ou dans la salle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hysdrit :: Rôliste :: Histoire du monde-
Sauter vers: