Le forum d'Hysdrit est une plateforme servant d'externe à la partie du JdR Anima, basé sur une création originale.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 3 : Les classes sociales

Aller en bas 
AuteurMessage
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 699
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Chapitre 3 : Les classes sociales   05/09/17, 10:09 pm

Les classes sociales sont évolutives en fonction du mérite, ainsi, le fils d’un noble ne nait pas avec le statut nobiliaire. Il est considéré comme étant homme du peuple, ou de la bourgeoisie, jusqu’à ce qu’il ait fait ses preuves et obtienne un titre en bonne et due forme. Les titres n’étant pas transmis de génération en génération, cela fait en sorte que dès la prime jeunesse, les parents poussent leurs enfants vers la meilleure éducation possible et pressent leur progéniture de se faire ambitieuse, comme de se rendre utile au Royaume. Seul le mérite compte. Voici une présentation des classes sociales.

Prisonnier/Esclave
Vous avez commis un crime, avez été remarqué dans le pire des sens par un membre de la Haute-Noblesse, ou vous êtes un rebelle : vous vous retrouvez donc parmi la fange de la société. Au bas de l’échelle, valant moins encore qu’un homme du petit peuple. Vous devrez mettre encore plus d’efforts que les autres pour vous démarquer et regagner votre liberté. Entre temps, vous êtes un moins que rien et vous serez traité comme tel. Votre vie ne vaut absolument rien et vous êtes de ces êtres corvéables à merci, et sacrifiables, assignés aux basses besognes comme aux tâches les plus périlleuses. Peut-être vous satisferez-vous simplement de vous trouver au sein de la lie de la société? Courberez-vous l’échine, attendant que votre sentence soit purgée, ou que l’orage de votre disgrâce se passe? Ou peut-être encore, tirerez-vous votre épingle du jeu, et plus malin ou plus brave que les autres, saurez-vous supplanter ceux qui auront tiré de meilleures cartes que vous.

Roturier/Paysan
Vous n’avez pas encore fait les preuves nécessaires auprès de la seigneurie de votre Roi. Vous pouvez être enfant, un cultivateur, un travailleur ou un simple citadin. Il vous faut désormais travailler pour autrui, afin de vous illustrer, gagner en mérite, vous faire enfin remarquer par la noblesse. Peut-être votre entreprise sera-t-elle récompensée? Mais, au moins, gens du peuple, vous pouvez dormir tranquille, manger à l’heure qu’il vous plait ou dormir tout votre content, et vous vous trouvez dépositaire seul de vos envies : ne pèse pas sur vos épaules le poids du monde.

Bourgeois
Vous avez su par le passé faire vos preuves, vous avez atteint un titre respectable qui vous confère un statut supérieur aux simples manants. Que vous soyez chef d’entreprise amenant des récoltes aux seigneurs, fabriquant d’armes, un savant accomplit permettant aux autres d’apprendre et se développer ou un maître d’armes qui enseigne, vous avez su faire vos preuves. L’attendu et les comptes à rendre sont moindres que pour qui a atteint la noblesse, mais vous pouvez au moins vous targuer d’être quelqu’un.

Basse Noblesse
Votre apport à la société fut assez conséquent pour que vous atteigniez un statut notable au sein du Royaume. Le Roi vous reconnaît à votre juste valeur, en personne ou à travers ses plus hauts seigneurs. De fait, vous faites partie de l’élite qui contribue grandement au développement et à l’expansion du Royaume. Responsabilités pèsent sur vos épaules, et vous vous devrez d’avoir haute conscience de vos devoirs, et un sens politique aigü pour maintenir votre statut : la disgrâce est douloureuse en un monde où tout repose sur le mérite, et où les individus se font ou se défont.

Haute Noblesse
Vous êtes un homme, ou une femme, indispensable pour le Royaume. Vous avez un titre, vous dirigez des hommes dans votre champs d’expertise et vous êtes celui, ou celle, que le petit peuple regarde d’en bas, entre admiration et estime, vous qui êtes hissé à l’un des plus hauts sommets du Royaume, remarqué que vous êtes par le Roi en personne. Vous faites partie de ceux qui dirigent et en qui sa Majesté verse sa confiance pour mener les affaires de son vaste Royaume. Mal vous prenne, de le décevoir : perché de si haut, la chûte peut être mortelle.

Écriture : Émilie Bourget
Création de la hiérarchie de la noblesse du mérite : Maxime Lemay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
MrPokemon
Admin
avatar

Messages : 699
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans ta mère

MessageSujet: Re: Chapitre 3 : Les classes sociales   29/01/18, 01:19 pm

Classification sociale, les rangs
En l’an 2, le Roi des Hommes Elliot de Hauteroche aura suivant consultation de ses généraux, créée différents titres et moyen de reconnaître les différentes classes sociales importantes. Ainsi, des titres officiels furent mis au grand jour, allant de pair avec une épinglette à vêtement ou un tatouage magique concernant les prisonniers.

L’abolition de l’esclavage fut, dans un même temps, totalement abolit. Il était maintenant seulement autorisé d’avoir des ententes de contrat signé entre les employés et les Seigneurs d’une terre. Une inspection pourrait avoir lieu afin de bien valider que les employés n’étaient pas traité comme auparavant, en esclave. Le consentement mutuel est donc de mise, ainsi qu’une bonne alimentation et un salaire raisonnable. Lors de cette journée, tous les esclaves furent élevés au rang de roturier.


Prisonnier
Les prisonniers possèderont maintenant une marque magique, leur numéro de dossier, en guise de tatouage. Ainsi, dans la société, le criminel sera clairement identifié en vue de futur employeur ou des autres membres de la société. Le prisonnier en société peut toujours racheter sa faute en éventuellement regagner un statut social de roturier pour reprendre des échelons. S’il atteint cette possibilité, le tatouage magique sera brisé et disparaîtra du possesseur.

Roturier/Paysan
Aucun changement n’est apporté à ses classes sociales, celles-ci n’ayant que peu d’impact encore dans la société, la seul distinction sera possiblement la richesse ou la sagesse de ses personnes.

Bourgeois
Le bourgeois possède un écusson qu'il pourra montrer afin de faire valoir ses efforts. Celui-ci est fait de sorte à ce qu'un B orne le centre d'un blason en forme de cercle standard.

Basse-Noblesse
La basse-noblesse atteinte, un titre sera offert ainsi qu’une épingle au possesseur du titre. Dépendant dans quel domaine il s’est majoritairement affiché, le titre variera. Dans le cas d’un statut égalitaire dans son implication à la société, le choix de la branche et du titre reviendra au bas-noble.

Les trois classes se présentent ainsi : Le milicien, le marchand et le social. Les trois titres liés à ses trois classes sont respectivement : Chevalier, Vicomte et Baron.


Haute-Noblesse
La progression naturelle d’une personne de basse-noblesse est idéalement la haute-noblesse. C’est une distinction que reçoit quelqu’un ayant énormément donné à la société. Les trois titres selon les trois classes sociales sont donc : le chevalier qui devient Marquis, le vicomte qui devient Comte et le baron qui devient Duc.

Titre de noblesse honorifiques
Avec cette nouvelle réforme, vient les titres de noblesses spéciaux. Ainsi dans la branche militaire, nous y trouvons Maréchal, dans la branche marchande et sociale nous y trouvons Intendant.

Maréchal
Le maréchal est le titre attribué au général qui possède toute autorité quant à l’armée entière du royaume d’Hysdrit. Il répond toujours du Roi, mais se trouve la personne en charge des répartitions des milices. Il doit veiller à ce que toutes les milices se portent bien et être prêt en tout temps concernant un conflit ou une situation de crise.

Intendant
L’intendant est le titre attribué à un haut-noble ayant fait preuve de sagesse et dévouement envers la société. Il devient le proche conseiller du Roi des Hommes et répond de lui. Il devient de même, le porte-parole du Royaume. Il est en charge des communiqués envers les citoyens et représente le Roi lorsque celui-ci est indisponible.

Les écussons
Tous créée à la base de blason sous forme de bouclier divers, les différents écussons comportent la première lettre du titre, un bouclier différent par classe sociale. De plus, les membres de milices possèdent une étoile dans le bas de celui-ci afin de démontrer leur appartenance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysdrit.forumactif.com
 
Chapitre 3 : Les classes sociales
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la recherche du temps perdu. Adaptation.
» Le dernier chapitre
» Précisions sur les classes ouvertes/faibles/fermées au recrutement
» 9/05/09 - LONG LIVE METAL!!! Festival-Chapitre 3
» François De Roubaix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hysdrit :: Rôliste :: Histoire du monde-
Sauter vers: